Publicité

QUESTION D'ACTU

Espérance de vie

Rapport de la Drees : les cadres vivent plus longtemps que les ouvriers

Une étude récente de la Drees révèle une fois de plus que l'espérance de vie dépend de la catégorie socio-professionnelle. Les cadres vivent en moyenne 3,3 ans de plus que les ouvriers.

Rapport de la Drees : les cadres vivent plus longtemps que les ouvriers

  • Publié 30.06.2013 à 12h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous ne sommes pas tous égaux face à l'espérance de vie ! En effet, d'après le tout dernier rapport de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et de la statistique (DREES) publié le 28 juin, la durée de la vie dépendrait de la catégorie socio-professionnelle pendant la vie active. Et, le constat est sans appel, une fois de plus, les différences sociales sont très marquées.


C'est à partir d'un échantillon de 35.000 retraités nés en 1942 qu'une étude de la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et de la statistique) a calulé l'espérance de vie des différentes catégories socio-professionnelles. Résultat, on constate qu'un homme ayant exercé en tant que cadre ou profession intellectuelle supérieure a la plus longue espérance de vie à 55 ans, soit 28,6 ans. Celle-ci descend fatalement à 25,3 ans pour un ancien ouvrier. Ainsi, les anciens cadres vivent en moyenne 3,3 ans de plus que les anciens ouvriers

Par ailleurs, comme toujours, on note que les femmes ont une espérance de vie plus longue que les hommes (+6,4 années). De plus, même si les différences entre catégories socio-professionnelles existent aussi entre les femmes, les écarts sont toutefois moindres. Une ancienne cadre a par exemple une espérance de vie de 34,4 ans contre 32,1 ans pour une ancienne ouvrière, soit un écart de 2,3 années.


En outre, l'étude a également démontré que ces inégalités d’espérance de vie généraient des différences de durée passée en retraite, 5,3 années de retraite séparent hommes et femmes et parmi les hommes, les cadres peuvent espérer percevoir leur retraite 2,8 années de plus que les ouvriers. Pour les femmes, à l’inverse, les différences de durée de retraite sont plus marquées entre cadres et ouvrières que les écarts de durée de vie.
Autre constat, les durées de retraite fluctuent également selon le secteur d’activité, et elles sont plus élevées pour les retraités du secteur public. Enfin, d'autres différences existent, cette fois-ci selon le type de carrière. Les personnes entrées précocement dans la vie active ont ainsi une longévité inférieure au sein d’une même catégorie sociale.

« Ces différences tiennent à des expositions aux risques d'accidents et de maladies professionnels différenciées d'une catégorie à l'autre mais aussi des disparités en matière de comportements vis à vis de la santé et de conditions de vie. Réciproquement, un mauvais état de santé peut nuire à la carrière professionnelle et empêcher l’accès aux statuts les plus favorisés », expliquent Virginie Andrieux et Cécile Chantel, les auteures de l'étude. Et les deux femmes de conclure en alertant sur les risques liés à la sédentarité, car l'étude montre aussi que « l'inactivité et le chômage s'accompagnent d'une plus faible espérance de vie, en particulier chez les hommes »




Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité