Publicité

QUESTION D'ACTU

Inserm

Diabète : une piste pour remplacer les injections d'insuline

Des chercheurs ont réussi chez la souris à régénérer les cellules bêta détruites par un diabète de type 1. Leur objectif, démontrer que ce processus est applicable chez l'Homme.

Diabète : une piste pour remplacer les injections d\'insuline Joerg Sarbach/AP/SIPA

  • Publié 03.07.2013 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


La découverte va sans doute redonner de l'espoir à tous les diabétiques de type 1 (DT1) dont le quotidien est si contraignant. Des chercheurs de l'Inserm ont réussi récemment à régénérer les cellules bêta fabriquant l'insuline que cette maladie détruit. En effet, le DT1, est une maladie auto-immune dans laquelle la perte des cellules bêta induit une hyperglycémie donc trop de sucre chronique. Cette pathologie peut avoir sur le long terme des conséquences dramatiques pour les malades (gangrène, maladies cardio-vasculaires, problèmes rénaux). Les patients atteints par ce diabète présentent ainsi une espérance de vie réduite de 5 à 8 ans.

 

C'est dans ce contexte que Patrick Collombat, directeur de recherche à l'Inserm et son équipe ont mené une expérience sur des souris génétiquement modifiées. Le but était de parvenir à régénérer les cellules bêta qui sont perdues chez ces patients. Leur approche a consisté à convertir certaines cellules pancréatiques en cellules qui fabriquent de l'insuline.
Et les chercheurs sont parvenus à réaliser cette prouesse en forçant l'expression d'un seul gène qu'ils ont rajouté danc cette source inépuisable de cellules bêta identifiée dans le pancréas de ces souris. « La beauté du système et là où réside le miracle », comme le confie Patrick Collombat, à pourquoidocteur : « c'est que les cellule converties sont remplacées par le corps lui-même », c'est-à-dire que le corps détecte que ces cellules manquent et il va lui même les régénérer. « On arrive au final à un système qui permet une régénération continue des cellules détruites ». 


Ecoutez Patrick Collombat
, directeur de recherche à l'Inserm: « On a pu démontrer que l'on pouvait régénérer au moins quatre fois l'ensemble de toutes les cellules qui fabriquent de l'insuline... »

 

Résultat, les scientifiques ont l'espoir d'un jour pouvoir reproduire cette prouesse sur l'homme. L'Inserm teste actuellement des millions de molécules qui pourraient reproduire ce mécanisme, et, le rêve, c'est que d'ici 10-15 ans un médicament voit le jour pour les patients. Ce traitement pourrait améliorer le quotidien de ces diabétiques et les soulager pendant une durée plus ou moins longue des journées pénibles qu'ils subissent, rythmées par des piqûres pour contrôler leur glycémie et des prises d'insuline.
Toutefois, Patrick Collombat tient à rester prudent, et ne ne souhaite pas créer des faux espoirs car il est encore trop tôt pour annoncer la sortie prochaine d'un nouveau traitement miracle pour tous ces diabétiques, «on travaille actuellement avec l'Université de Harvard, nous n'y sommes pas encore, mais l'espoir est là ». Une lueur d'espoir pour les plus de 30 millions de personnes dans le monde atteints par cette maladie ! 


Ecoutez Patrick Collombat 
: « On pourrait avoir une maintenance de la glycémie qui serait tout à fait normale pendant au moins quelques mois, voir plus, donc plus de traitement pendant une période donnée... 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité