Publicité

QUESTION D'ACTU

Gigantomastie

Hypertrophie mammaire : la poitrine de cette femme grossit à vue d’œil depuis 9 mois

Depuis neuf mois, une femme thaïlandaise voit sa poitrine grossir de jour en jour, lui occasionnant de sérieuses douleurs au dos, au cou et aux épaules. Un cas rare de gigantomastie.

Hypertrophie mammaire : la poitrine de cette femme grossit à vue d’œil depuis 9 mois Capture écran

  • Publié 24.06.2019 à 15h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis neuf mois, la vie de Lam Phrai Si Nuan est devenue un enfer. À 46 ans, cette Thaïlandaise doit faire face à un mal aussi mystérieux qu’handicapant : sa poitrine ne cesse de grossir, atteignant aujourd’hui plusieurs kilos. Le poids de ses seins est tel qu’elle est obligée de se déplacer avec des béquilles, en nouant autour de son cou un tissu qui l’aide à supporter sa poitrine. Cela n’est pas sans conséquence : elle est en effet sujette à de fortes douleurs au dos, au cou et au niveau des épaules.

D’après le Daily Mail, qui reprend une source locale, le problème rencontré par Lam Phrai Si Nuan a commencé il y a trois ans, lorsqu’elle a constaté que ses seins avaient gagné en volume. Mais c’est au cours des neuf derniers mois que sa poitrine a grossi de manière anormale. D’abord le sein gauche au cours des quatre ou cinq derniers mois, puis le droit.

Un cas rare de gigantomastie

Suivie à l’hôpital de Phutthachinarat, dans la province de Phitsanulok, Lam Phrai Si Nuan ne sait toujours pas de quelle maladie elle souffre, même si les médecins qui l’ont auscultée ont exclu les tumeurs cancéreuses.

Il est fort probable qu’elle souffre de gigantomastie, une maladie rare mais bénigne qui engendre une croissance excessive des glandes mammaires. Son incidence se situe autour d’un cas sur 100 000 naissances. La majorité des cas a lieu durant le premier trimestre de grossesse. En l'absence de traitement, l'augmentation dure jusqu'à l'accouchement. Une régression, souvent incomplète, s’effectue en post-partum. Il est alors possible de se faire proposer une chirurgie de réduction mammaire. La gigantomastie est sans doute due à un déséquilibre des hormones féminines comme la prolactine, les oestrogènes et la progestérone.

Une réduction mammaire envisagée

Dans le cas de Lam Phrai Si Nuan, une réduction mammaire pourrait être envisagée. Mais la femme, qui doit subir un examen médical approfondi le 19 juillet, craint de ne pouvoir assumer une telle charge financière car elle et son mari sont au chômage. Un appel aux dons a été lancé. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité