Publicité

QUESTION D'ACTU

Triste bilan

Addiction : 75 320 décès attribuables au tabac en 2015

Selon Santé Publique France, "en 2015, 75 320 décès ont été estimés attribuables au tabagisme sur les 580 000 décès enregistrés en France métropolitaine".

Addiction : 75 320 décès attribuables au tabac en 2015 oneinchpunch /istock

  • Publié 28.05.2019 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Santé Publique France annonce ce mardi que le tabac a fait 75 320 morts en France métropolitaine en 2015, soit plus d'un décès sur huit. Ces décès sont dus à un cancer du poumon dans 61,7% des cas, à une maladie cardiovasculaire dans 22,1% des cas et à une pathologie respiratoire dans 16,2% des cas. A titre comparatif, un précédent rapport publié en 2016 et portant sur l'année 2013, comptabilisait 73 000 morts. 

Les femmes de plus en plus victimes du tabagisme

Dans le détail, en 2015, 19% de tous les hommes décédés en France ont succombé à cause du tabac, contre 7% des femmes. Une différence qui s'explique par le fait que les complications commencent à apparaître 20 à 30 ans après le début du tabagisme et que les femmes âgées de 70 ans aujourd’hui sont peu nombreuses à avoir fumé. Mais depuis les années 1970, les modes de vie ont changé : si entre 2000 et 2015 les décès de fumeurs ont diminué de 11%, ils ont été multipliés par 2,5 chez les fumeuses.

Plus précisément, si le taux de décès imputables au tabac reste à ce jour plus élevé chez les hommes, la consommation augmente davantage chez les femmes ces dernières années. "Le nombre de décès féminins par cancer du poumon devrait augmenter dans les années à venir. En 2025, il devrait égaler le nombre de décès par cancer du sein".

1,6 million de fumeurs en moins en France

"Comme dans la plupart des pays industrialisés, le tabagisme reste la première cause de décès évitables en France", note Santé Publique France, confirmant néanmoins les chiffres annoncés par la ministre de la Santé Agnès Buzyn en mars : depuis 2016, le nombre de consommateurs quotidiens de tabac a baissé d’1,6 million, dont 600 000 au premier semestre 2018.

Un progrès que l'on doit aux multiples augmentations tarifaires des paquets de cigarettes, au remboursement des substituts nicotiniques, aux campagnes de sensibilisation (notamment au mois sans tabac en novembre) et enfin, à la banalisation de la cigarette électronique, dont plusieurs études confirment son efficacité dans le sevrage tabagique. Dans un autre rapport, Santé Publique France sonne l'alerte : "durant le XXe siècle, le tabac a causé 100 millions de morts dans le monde entier et ce nombre risque de s’élever à 1 milliard pour le XXIe siècle si rien ne change".

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité