Publicité

QUESTION D'ACTU

The Lancet

Tabac : un tiers des femmes fument dans le monde

Une étude révèle que 10 % d'est décès sont liés au tabac dans le monde. Chine, Inde, Etats-Unis et Russie sont les 4 pays les plus touchés.  

Tabac : un tiers des femmes fument dans le monde thailandonly

  • Publié 08.04.2017 à 13h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Intitulé « Global Burden of Diseases », le rapport publié par The Lancet recense les habitudes de consommation de tabac dans 195 pays de la planète sur une période comprise de 1990 à 2015. Si l'étude mentionne une baisse du taux de tabagisme mondial à hauteur de 34 % chez les femmes et de 28 % chez les hommes, le résultat n'a cependant pas de quoi nous rassurer. Car si l'on tient compte de l'accroissement de la population mondiale, le nombre global de fumeurs est passé de 870 millions en 1990 à plus de 930 millions en 2015.

Selon l'étude, un décès sur dix dans le monde est provoqué par le tabagisme. À eux seuls, la Chine, l'Inde, les Etats-Unis et la Russie comptabilisent la moitié de ces décès. "Le tabagisme reste le deuxième facteur de risque de décès précoce et d'invalidité, après l'hypertension artérielle », indique l'auteur principale de l'étude, Emmanuela Gakidou, médecin et chercheuse à l'université de Washington.

264 milliards de fumeurs quotidiens en Chine

Ces chiffres alarmants concernent majoritairement les pays en voie de développement, où les compagnies de tabac orchestrent les campagnes les plus agressives vis-à-vis des consommateurs, souligne l'étude.

C'est particulièrement vrai en Chine, qui compte 264 milliards d'hommes fumeurs quotidiens et se place ainsi en tête des pays des consommateurs de tabac masculins, avant l'Inde (91 millions) et l'Indonésie (50 millions).

Chez les femmes, le record est détenu par les États-Unis, qui comptent 17 millions de fumeuses quotidiennes. La Chine et L'Inde suivent avec respectivement 14 millions et 13,5 millions de consommatrices régulières.

Des campagnes de prévention efficaces

Point positif de l'étude : l'efficacité des campagnes de prévention. Les auteurs citent la convention-cadre de l'OMS à laquelle plus de 180 états ont signé en 2003. Dirigée par l’OMS, la convention-cadre pour la lutte anti-tabac fixe le cap pour la réduction du tabagisme dans le monde. Réduire l’exposition à la fumée, réglementer la composition des produits et l’information, renforcer la prévention et les taxes sur les produits du tabac représentent ses principales mesures, mises en œuvre en 2005.

Ce dispositif montre des progrès en termes de réductions des fumeurs dans plusieurs pays du monde. C'est notamment le cas du Brésil, qui enregistre le meilleurs score avec un nombre de consommateurs de cigarettes divisé par trois depuis 1990. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de pays tels que le Bangladesh, l'Indonésie ou les Philippines, dont les chiffres n'ont pas changé depuis 1990.

C'est donc un résultat encourageant, mais loin d'être suffisant pour le Dr Emmanuela Gakidou : « Les politiques de prévention portent leurs fruits. Mais des efforts à l'échelle mondiale et nationale sont encore nécessaires pour limiter la propagation de cette habitude mortelle qu'est le tabagisme.»

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité