Publicité

QUESTION D'ACTU

600 000 Français concernés

Addiction aux jeux : le gouvernement reprend la main

Dans le cadre de la lutte contre l'addiction aux jeux d'argent et de hasard, quatre mesures de protection des joueurs vont être proposées par le gouvernement. 600 000 Français seraient concernés.


  • Publié 18.06.2013 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le gouvernement souhaite s'attaquer au problème de l'addiction aux jeux d'argent et de hasard. Valérie Fourneyron, ministre des Sports, et Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, en déplacement ce mardi 18 juin au Centre de soins et d'accompagnement des pratiques addictive ont en effet annoncé quatre nouvelles mesures visant à protéger les joueurs accros.

 

Le ministre a indiqué d'une part le renforcement de la lutte contre les sites de jeux illégaux et leurs publicités, d'autre part la possibilité pour la Française des Jeux d'accéder au fichier des interdits de jeux (35.000 noms) consultables pour le moment uniquement par les casinos et les opérateurs de jeux en ligne. Par ailleurs, Bernard Cazeneuve souhaite également le renforcement de la protection des avoirs des joueurs en cas de défaillance de l'opérateur. Mais aussi, la simplification de la saisie de la Commission des sanctions de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel).

« Ces mesures feront l'objet d'amendements dans le cadre de la discussion sur le projet de loi sur la consommation qui doit être défendu par le ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon à l'Assemblée à partir de lundi 24 juin »,  a précisé le ministre du Budget.

 

Le sujet des addictions aux jeux d'argent reste encore peu connu, une seule étude existe. Elle a été menée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (Ofdt) et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Elle avait révélé en 2011 que 600.000 Français  (400.000 à risque modéré et 200.000 joueurs excessifs) étaient touchés par l’addiction aux jeux d’argent et de hasard (1,3% de la population). Mais ce chiffre pourrait être aujourd'hui supérieur, car l'enquête avait été réalisée avant l’ouverture du marché français des jeux en ligne en juin 2010.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité