Publicité

QUESTION D'ACTU

Programme pilote de la HAS

Un quart des événements indésirables lié aux équipes médicales

L’efficacité d’une équipe de soins et la sécurité des patients passe par un travail collectif de gestion des risques. La Haute autorité de santé veut apporter soutien et visibilité aux équipes volontaires.

 Un quart des événements indésirables lié aux équipes médicales AIMAR/SIPA

  • Publié 18.06.2013 à 16h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Jouer collectif pour la sécurité des patients, c’est la dynamique que la Haute autorité de santé (HAS) veut encourager dans les établissements de soins. « Il survient un événement indésirable grave tous les 5 jours en moyenne par service hospitalier de 30 lits. Le chiffre est resté stable entre 2004 et 2009 mais nous ne pouvons pas nous en satisfaire », souligne le Dr Laetitia May-Michelangeli, responsable de la mission Sécurité du patient de la HAS. Les leviers d’actions pour lutter contre ces évènements indésirables liés aux soins peuvent être individuels, comme l’évoque ce matin un article du Bulletin épidémiologique hebdomadaire lorsqu’il s’agit de signaler les erreurs pour éviter qu’elles ne se répètent mais surtout collectifs. « Une équipe de soins efficace, c’est plus qu’une juxtaposition des compétences de différents professionnels de santé, poursuit le Dr May-Michelangeli, c’est une coopération, une coordination de ces professionnels sensibilisés à la culture de sécurité par le partage de leurs expériences et de leurs erreurs ». Sur 9000 évènements indésirables analysés en 2011, 26% des causes retrouvées sont liées au fonctionnement de l'équipe de soins, principalement à des difficultés de communication entre les professionnels. 

Ecoutez le Dr Laetitia May-Michelangeli, responsable de la mission Sécurité du patient de la HAS : «  Le mauvais fonctionnement de l’équipe est très souvent une des causes profondes des événements indésirables graves ou non. »



L’expérience des industries de haute sécurité comme l’aéronautique ou des systèmes de santé anglo-saxons plus avancés que nous en matière de gestion des risques démontre toute l’importance de l’amélioration du travail en équipe. Or cela requiert des compétences, un management des facteurs humains, que les professionnels de santé n’apprennent pas pendant leurs études mais qui ont un impact direct sur la sécurité des patients.  


Ecoutez le Dr Laetitia May-Michelangeli
, responsable de la mission Sécurité du patient de la HAS : «  Travailler sur la communication, la résolution de problèmes en équipe améliore la prise en charge des patients. »


La Haute autorité de santé met donc en place le programme d’amélioration continue pour le travail en équipe (PACTE). L’idée est d’accompagner une quinzaine d’équipes volontaires, porteuses d’un projet précis d’amélioration de la sécurité des patients soutenu par leur établissement. « Sécurisation du circuit du médicament, prise en charge de la femme enceinte et de l’hémorragie du post-partum, gériatrie, chirurgie ambulatoire, nous voulons que ces 15 projets pilotes reflètent la diversité des établissements et de leur activité », précise le Dr May-Michelangeli. La HAS apportera notamment à ses équipes des formations sur les facteurs humains et développera en collaboration avec elles des outils de communication entre professionnels. A terme, ces outils seront disponibles pour toutes les équipes médicales qui souhaiteront s’investir dans des projets de gestion des risques.

Ecoutez le Dr Laetitia May-Michelangeli : « Par cette expérimentation PACTE, nous voulons montrer aux professionnels qu’il est facile de s’engager pour la sécurité des patients et que les professionnels y gagnent aussi ! »  


   

La HAS sélectionnera durant l’été les 15 équipes volontaires pour que le groupe de travail puisse débuter début 2014. La généralisation est prévue à horizon 2016, la participation des équipes à ce type de projets entrera alors comme un critère positif dans le dispositif de certification des hôpitaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité