Publicité

QUESTION D'ACTU

Virus proche du Sras

Comprendre le coronavirus en 10 chiffres

Le pronostic vital des 2 patients atteints par le nouveau coronavirus est engagé. pourquoidocteur dresse un état des lieux des connaissances de ce virus qui a déjà fait 18 morts dans le monde.

Comprendre le coronavirus en 10 chiffres BAZIZ CHIBANE/SIPA

  • Publié 13.05.2013 à 19h36
  • |
  • |
  • |
  • |

  • Mots clés :
  • OMS

« Leur pronostic vital est engagé, mais il existe aussi des chances raisonnables qu'ils puissent s'en sortir », a déclaré ce lundi après-midi Daniel Mathieu, chef du service réanimation au CHRU de Lille après que le deuxième malade français contaminé par le nouveau coronavirus (nCoV) a été placé sous assistance respiratoire. L'état de santé des 2 patients s'est en effet rapidement dégradé dans la nuit de dimanche. 

pourquoidocteur
fait l'état des lieux sur ce nouveau coronavirus au moment où l'OMS a confirmé sa transmission interhumaine.

 

22 septembre 2012 : le Royaume-Uni informe l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’un cas de syndrome respiratoire aigu avec insuffisance rénale, après le séjour d'un homme d'origine quatarienne britannique en Arabie saoudite et au Qatar. Hospitalisé à Doha, puis à Londres, l'homme est mort à la suite de l'infection respiratoire et d'une défaillance rénale. 

 

8 mai 2013 : le ministère de la Santé confirme qu'une personne de 65 ans de retour en France d'un séjour aux Emirats arabes unis est contaminée par le coronavirus proche du Sras. 


3 jours : 
le deuxième français contaminé par le coronavirus a partagé du 27 au 29 avril 2013 la chambre du premier patient atteint d’une infection à coronavirus au centre hospitalier de Valenciennes. Cette personne, qui a été en contact prolongé et rapproché avec le premier patient, est actuellement hospitalisée et isolée en service d’infectiologie au CHRU de Lille. Pour les virologues, la proximité doit être prolongée pour parvenir à une transmission interhumaine.

201: la ministre de la Santé Marisol Touraine a diligenté trois enquêtes en parallèle pour surveiller les 200 personnes qui ont été en contact avec les deux patients hospitalisés au CHU de Lille.

34: c'est le nombre de personnes infectées par ce nouveau coronavirus depuis septembre 2012 dont 24 en Arabie Saoudite. En Europe, en plus des deux cas détectés en France, on en compte quatre autres au Royaume-Uni et deux en Allemagne. Les personnes contaminées ont pour la plupart voyagé au Moyen-Orient, ou étaient en contact raproché avec le malade. 


18: selon l'OMS, on recense à la date du 12 mai, 18 décès, dont 15 en Arabie Saoudite.

50 %: c'est le taux de mortalité des cas avérés. Mais le SRAS de 2003 avait au début un taux de mortalité de 30 % qui est tombé par la suite à 10 %. 

10 jours: ce délai correspond à la période d'incubation. En cas de suspicion, si aucun cas n'est révélé passé ce délai, le risque de contagion sera quasi nul. Et, concernant le tableau clinique des vicitimes, les personnes souffrant du coronavirus ont présenté les symptômes d’une infection respiratoire aiguë et grave avec fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires. Mais la particularité de ce virus, c'est qu'il déclenche en plus une insuffisance rénale rapide. 


0:
Aucun vaccin n'est disponible à ce jour mais des traitements antibiotiques s'attaquent aux symptômes de la maladie.

5 jours: c'est le temps de détection de cet agent infectieux. En effet, les virologues ont identifié le nCoV cinq jours après le premier cas anglais. A titre de comparaison, rappelons qu' il a fallu deux ans entre la détection des premiers cas de sida et l'identification du VIH en 1983 et deux mois pour le SRAS.

1 origine, mais plusieurs hôtes: les deux coronavirus semblent partager la même origine, la chauve-souris. Pour les premiers cas de ce nouveau coronavirus identifiés en Arabie saoudite, on sait qu'il y a eu contact avec des animaux malades, chèvres et chameaux, mais cela n'a plus été le cas par la suite et pour la majorité des malades. Les experts ignorent  s'il existe un seul hôte animal ou plusieurs hébergeant le virus.  Pour le SRAS, en 2003, la civette, un petit mammifère avait servi d'intermédiaire entre la chauve-souris et l'homme.


800en 2003, le SRAS avait été à l'origine de 800 morts et de 8000 malades dans le monde

0800 13 00 00:  c' est le  numéro vert d’information ouvert au grand public par le ministère de la Santé pour répondre aux questions des Français. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité