Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvaise idée

"Peegasm" : la nouvelle tendance sexuelle dont il faut se méfier

Se retenir d’uriner pour atteindre l’orgasme une fois l’envie soulagée ? C’est la nouvelle tendance en matière de pratiques sexuelles. Elle peut se révéler être une très mauvaise idée. 

\ andriano_cz/iStock

  • Publié 15.07.2018 à 11h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque mois, une nouvelle tendance loufoque débarque sur internet et elle est souvent dangereuse. Cette fois, c’est une tendance sexuelle : le "peegasm" qui nous est rapportée par un de nos confrères.

Cela consiste pour les femmes à se retenir d’aller aux toilettes le plus longtemps possible, car cela procurerait un orgasme intense une fois l’envie pressante soulagée. Une pratique qui reposerait sur la proximité du clitoris, du vagin et du canal excréteur de la vessie, l'urètre, et de la stimulation du clitoris et de ses branches lorsque le col de la vessie s'ouvre pour laisser passer cette grande quantité d'urines. Mais cette pratique n’est pas sans risque.

Une accumulation dangereuse de bactéries 

Se retenir d’uriner fréquemment et longtemps provoque une stagnation de l'urine et une accumulation de bactéries qui peut être à l’origine d’une infection urinaire qui peut se diffuser et abîmer les reins. Bon le risque semble minime dans la mesure où les femmes adeptes de cette pratique ne la font pas si souvent que cela.

Pratiquer le "peegasm" trop fréquemment pourrait aussi détendre les muscles de la paroi de la vessie et augmenter les risques de faire de la rétention urinaire, lorsqu’on ne parvient pas à uriner complètement malgré l’envie, ce qui à terme peut nécessiter la pose d’une sonde urinaire. Cela a été décrit dans certaines professions où les gens sont obligés de se retenir longtemps avant d'uriner.

Enfin, même si le risque de rupture de la vessie, en l'absence de traumatisme associé, est minime, le plaisir d'uriner après s'être retenu vaut-il vraiment de prendre ce risque ? 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité