Publicité

QUESTION D'ACTU

Application de la loi de 2009

1 café-bar sur 5 vend de l'alcool aux mineurs

Alors que la loi de 2009 interdisant la vente d'alcool aux mineurs est respectée par les commerces de vente à emporter, 17 % des cafés-bars avouent ne toujours pas respecter l'interdiction.

1 café-bar sur 5 vend de l\'alcool aux mineurs Alastair Grant/AP/SIPA

  • Publié 08.05.2013 à 17h05
  • |
  • |
  • |
  • |


1 café-bar sur 5 continue toujours de vendre de l'alcool aux mineurs ! C'est ce que revèle l'étude parue cette semaine dans le  bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'INVS. Ainsi, malgré l'interdiction de cette pratique depuis la loi du 21 juillet 2009, tous les établissements ne semblent pas respecter la loi avec la même rigueur.

L'enquête a été menée à l’aide d’un questionnaire. Elle a permis d’exploiter les réponses de 1 008 établissements concernés par la vente d’alcool. Dans les détails, elle  révèle que le nouvel âge minimum légal pour la vente d'alcool a été globalement bien intégré et respecté par les débitants de boissons alcooliques. En 2012, seule une minorité déclare encore des pratiques illicites. Parmi les mauvais élèves,  les petits établissements ou cafés-bar. 17% d'entre eux avouent ne pas respecter l'interdcition.

Du côté des bon élèves, le palme revient en 2012, aux grandes et moyennes surfaces dans lesquelles la loi est très bien respectée, avec uniquement 6,4% de déclarations d'une pratique autre que le refus de vente d'alcool avant 18 ans.

Au final, les progrès de mise en conformité avec la loi sont particulièrement acceptés chez les débits de vente à emporter, avec également l’adhésion des petits commerces de détails (épiceries et stations-services) qui commence à se faire sentir. « Mais seules les grandes structures de distribution atteignent un bon niveau d’homogénéité », souligne le bulletin. On constate donc que loi de 2009 a provoqué un resserrement visible des connaissances et des pratiques autour d’une norme plus exigeante. 

Enfin, sur l'intérêt de la loi, l'objectif est également atteint et la pédagogie des acteurs de la lutte anti-alcool semble avoir payé. D'après le BEH, près de 90% des répondants estiment que les nouvelles règles sont justifiées. Il n'en va pas de même chez les ados !

 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité