Publicité

QUESTION D'ACTU

Agression

Journée "santé morte" après l’agression d’une médecin à Nîmes

La profession appelle à une journée "santé morte" à Nîmes, vendredi, après l’agression d’une médecin généraliste en début de semaine. Les femmes médecins sont de plus en plus victimes de violences, à mesure que les agressions sur le corps médical augmentent.

Journée \ AlexLinch / iStock

  • Publié 26.04.2018 à 14h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Une femme médecin a été agressée lundi alors qu’elle se rendait chez une patiente pour une consultation à domicile, dans le quartier de Pissevin à Nîmes. Un homme l’a frappée au sol pour tenter de lui voler son sac. Une agression qui vaut à la généraliste cinq jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Une enquête est en cours pour déterminer si cette femme a été agressée en raison de son métier. Mais l’évènement a tout de même provoqué l’indignation de la profession, qui appelle à une journée "santé morte" vendredi en signe de protestation.

Les violences sur le corps médical explosent

Le ras-le-bol des médecins intervient dans le cadre d’une explosion du nombre de violences sur le corps médical. Très récemment, le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) a publié une étude. En 2017, plus de 1000 professionnels de santé ont été agressés. Un niveau record.

Et ces derniers mois, les exemples sont multiples. En mars, un homme, pris d’un "coup de folie", a blessé six personnes aux urgences de l’hôpital de Riom (Puy-de-dôme). La situation est telle que l’Ordre des médecins d’Île-de-France a développé une application pour smartphone, nommée Reporty, qui permet d’appeler discrètement les secours en cas d’agression au cabinet.

La profession se féminise

On observe une augmentation des agressions sur les femmes médecins, aussi. En juin 2017, une infirmière a par exemple été agressée par un patient aux urgences de Meaux. Cette tendance est en parallèle avec la féminisation du métier, en cours depuis quelques années. En 2015, elles représentaient 53% des médecins actifs de moins de 55 ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité