Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexologie

Pourquoi les machos ont plus de troubles de l'érection

A la recherche de la performance plus que du plaisir, les machos seraient plus enclins au manque de libido et à des troubles de l'érection.

Pourquoi les machos ont plus de troubles de l'érection Elnur/epictura

  • Publié 06.09.2017 à 18h25
  • |
  • |
  • |
  • |


« Ce n’est pas grave, ça marchera mieux la prochaine fois »… Redoutée, la panne sexuelle concerne quasiment tous les hommes au moins une fois dans leur vie. Mais cet événement serait bien plus fréquent chez les machos, suggère une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine.

Les chercheurs de l’université de Minho (Portugal) sont parvenus à ce constat après avoir interrogé 300 hommes hétérosexuels et 300 hommes homosexuels sur leur vie sexuelle et leur vision de la virilité.

Il est alors apparu que les participants endossant fièrement le mythe du macho et assurant « qu’un homme, un vrai, a souvent des relations sexuelles » ou « qu’un homme est toujours prêt pour un rapport sexuel » étaient davantage confrontés à un manque de libido et des troubles de l’érection.


Un mythe trop lourd à porter

Il faut dire que ce rôle de beau gosse infatigable et sexuellement insatiable est éreintant à la longue. Même s’ils affirment qu’un homme, un vrai, doit être capable de tenir une érection aussi longtemps qu’il le faut pour satisfaire sa ou son partenaire, ils sont bien forcés de constater que leur corps n’est pas toujours d’accord. Leur appareil génital leur apprend parfois l’humilité.

Les auteurs de l’étude soulignent, en effet, que ces hommes recherchent avant tout la performance au plaisir sexuel. Alors, quand une panne on ne peut plus banale surgit, les machos angoissent et leur égo en prend un coup. Il leur est alors impossible de se concentrer sur autre chose et ils sont submergés par l’angoisse.


Dédramatiser

Une grave erreur, puisqu’il faut dépasser cette frustration pour résoudre ce petit problème de parcours, expliquent tous les sexologues. Le dialogue entre les partenaires est aussi précieux pour effacer ce sentiment d’impuissance.

Si ces désagréments perdurent plus de 3 mois, les spécialistes conseillent aux couples de consulter un sexologue. Car les troubles de l’érection ne sont pas seulement psychologiques, ils peuvent être d’origine physique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité