Publicité

QUESTION D'ACTU

Le Motilium sous surveillance

Le Motilium sous surveillance GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 09.03.2013 à 12h09
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Agence européenne du médicament (EMA) a décidé cette semaine de procéder à des réévaluations du bénéfice/risque de plusieurs spécialités dont celles à base de dompéridone. Cette molécule est commercialisée en France sous le nom de Motilium, Peridys. Autorisé en France depuis 1980, ce médicament est prescrit essentiellement pour soulager des symptômes de type nausées et vomissements chez l’adulte comme chez l’enfant.

En raison d’un risque cardiaque identifié (troubles du rythme), les médicaments à base de dompéridone font l’objet d’un suivi régulier de pharmacovigilance depuis plusieurs années. En France, rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), « une lettre a été adressée aux professionnels de santé  en décembre 2011 pour les sensibiliser sur ce risque ».  C’est d’ailleurs les Agences française et belge qui sont chargées de cette évaluation. Dans l’attente des résultats, l’Ansm demande aux prescripteurs de respecter strictement les indications de ce produit et de prendre en compte le risque cardiaque chez les patients en particulier ceux qui présentent des facteurs de risque.

Cette procédure de réévaluation de l’EMA intervient dans le cadre du renforcement de son dispositif de pharmacovigilance mis en place l’an passé avec la création du PRAC. Ce comité pour l’Evaluation des risques en matière de pharmacovigilance compte des représentants des patients. Leur présence, souligne l’Agence du médicament, permet de mieux prendre en compte les positions de la société civile dans le domaine de la sécurité  sanitaire du médicament.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité