• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Hépatite B : une étape vers la guérison


  • Publié le 22.02.2013 à 15h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Hépatite B, une équipe française apporte de bonnes nouvelles sur le front de cette maladie chronique…
Oui, une bonne nouvelle ! Les lésions du foie provoquées par le virus de l’hépatite B pourraient se résorber ! C’est ce que vient de démontrer l’équipe du Pr Patrick Marcellin à l’hôpital Beaujon à Clichy qui a coordonné une étude sur 500 malades chroniques traités dans plusieurs pays par un médicament capable de bloquer le virus. Elle s’est aperçu qu’au bout de 5 ans, les lésions du foie sont stoppées chez 96% des malades. Et encore mieux, dans trois quarts des cas, les lésions se résorbent, autrement dit leur cirrhose diminue. Et c’est une nouvelle importante car jusqu’à présent les médecins considéraient qu’une cirrhose constituée ne pouvait pas s’améliorer….

Est-ce que ça signifie que ces personnes sont guéries ?
Pas encore, on considère qu’elles sont en rémission, autrement dit la charge virale est contrôlée, mais le virus est toujours présent.  Elles ne peuvent donc pas se passer de traitement. Les résultats de cette étude ne sont qu’une étape vers la guérison…

En fait, on ne sait pas ce qui se passe, si le traitement est arrêté ?
En arrêtant le traitement, l’infection peut reprendre de l’ampleur. Et les rechutes peuvent être sévères selon les spécialistes. Pour le moment, les seuls cas, où le traitement peut être interrompu c’est lorsque la charge virale est tellement faible que le malade ne présente plus d’antigènes Ag HBS dans le sérum... Mais cette situation est rare. Ceci dit, les chercheurs ne baissent pas les bras, ils ont lancé de nouvelles études qui combinent plusieurs traitements pour réduire au maximum la charge virale dans l’organisme des malades.

En France, cette maladie chronique est-elle fréquente ?
Les experts estiment que près de 300 000 personnes présentent une hépatite chronique B… Mais, on sait que la population hésite à se faire dépister. Et les Français ne sont pas très au fait des modes de contamination de ce virus de l’hépatite B. D’ailleurs, une enquête publiée par l’Institut de veille sanitaire, en juillet 2012, montrait qu’une personne sur trois ne sait pas que le virus de l’hépatite B peut se transmettre lors de rapports sexuels non protégés. Or, il faut savoir que le virus de l’hépatite B est 100 fois plus contagieux que le VIH…

Il est donc important de se faire dépister en cas de doute…
Et les résultats prometteurs de cette étude devraient lever les hésitations. De plus, je rappelle qu’il existe une vaccination efficace pour prévenir les risques d’une éventuelle contamination, c’est peut-être le moment de mettre son carnet de vaccination à jour…

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité