Publicité

QUESTION D'ACTU

"3500 lives"

Sécurité routière : des personnalités mondiales pour mettre fin à l'hécatombe

La Fédération internationale automobile lance une campagne internationale de sensibilisation à la sécurité routière, portée par 13 personnalités.

Sécurité routière : des personnalités mondiales pour mettre fin à l'hécatombe ghtpoet/epictura

  • Publié 10.03.2017 à 17h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Pharrell Williams, Antoine Griezmann, Rafael Nadal... Treize personnalités sont réunies dans une campagne mondiale de sécurité routière baptisée « 3500 lives » (3500 vies), lancée vendredi par la Fédération internationale automobile (FIA). Cette campagne d'affichage, dont le nom rappelle le nombre de personnes tuées chaque jour sur la route à travers le monde, sera placardée dans plus de 50 pays.

Déjà, ce vendredi, une bâche géante de 218 m2 a été déployée sur une façade de la place de la Concorde, afin de rappeler les treize « règles d'or » relatives aux principales causes d'accidents. Parmi ces règles : « Attachez votre ceinture », « Portez un casque », « Respectez les limitations de vitesse », « Faites une pause en cas de fatigue », « Ne prenez pas la route si vous avez bu »…

 

Hidalgo, Rosberg...

Chacun de ces conseils est porté par ambassadeur de renom. Outre Pharrell Williams, Griezmann et Nadal, les pilotes de Formule 1 Nico Rosberg, Fernando Alonso, Felipe Massa et de motoGP Marc Marquez, les stars de l'athlétisme Yohann Blake, Dwayne van Niekerk et Haile Gebreselassie, la championne paralympique Vanessa Low, l'actrice et productrice Michelle Yeoh, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo ont prêté leur image.

Au-delà de la sensibilisation des populations, « les gouvernements ont la responsabilité première de mettre en œuvre des mesures pour atteindre l'Objectif de développement durable (ODD) de l'ONU de diviser par deux le nombre de décès et de blessés d'ici 2020 », souligne Jean Todt, président de la FIA et envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, cité par l’AFP.

« Près d'un milliard de personnes vivent dans des pays qui n'adhèrent pas aux Conventions de sécurité routière de l'ONU », a-t-il rappelé. Cette campagne s'accompagne d'un « manifeste pour des routes plus sûres » plaidant notamment pour une amélioration des infrastructures et de la sécurité des véhicules, plus d'implication des entreprises ou encore le renforcement de la lutte contre l'alcool au volant et la vitesse excessive.

Avec plus de 1,25 million de personnes tuées chaque année, les accidents de la route sont devenus la deuxième cause de mortalité dans le monde après le sida, la première chez les 15-29 ans. Chaque jour, 500 enfants trouvent la mort dans des accidents de la route.

 

Mortalité en baisse

Cette campagne s’inscrit dans une dynamique positive pour la France. Selon les derniers chiffres de la sécurité routière, le nombre de morts sur les routes a connu une forte baisse de 22,8 % en février, avec 203 personnes tuées, soit 60 de moins qu’en février 2016. C’est le bilan mensuel le moins meurtrier enregistré depuis mars 2013 (200 morts).

Avec ce net recul, le nombre de décès enregistrés au cours des douze derniers mois est également « orienté à la baisse » (3 430 morts, -1 %), souligne l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) dans son communiqué.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité