Publicité

QUESTION D'ACTU

A partir du 20 novembre

Sécurité routière : une campagne pour les gants en deux-roues

La Sécurité routière lance une campagne pour sensibiliser les conducteurs de deux-roues à la nouvelle obligation de porter des gants, qui entre en vigueur dimanche.

Sécurité routière : une campagne pour les gants en deux-roues cookelma/epictura

  • Publié 19.11.2016 à 18h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Motards, pensez à vos gants ! A partir de dimanche, le port de gants homologués CE sur les deux-roues devient obligatoire, pour le conducteur comme pour le passager, sous peine d'amende. Pour rappeler cette nouvelle obligation, la Sécurité routière a lancé jeudi une nouvelle campagne.

« Le jour où on pourra changer de mains, on pourra se passer de gants ! » C’est avec cette formule que la Sécurité routière entend sensibiliser avec cette nouvelle campagne diffusée dans la presse écrite, sur Internet et les réseaux sociaux. Il s’agit ainsi de rappeler aux usagers et passagers de scooters et motos « la valeur de leurs mains et la nécessité de les protéger, en portant des gants ».

 

Les femmes ciblées

L'objectif est également de sensibiliser les femmes, dont 81 % déclarent posséder des gants (contre 90 % des hommes), et parmi elles, 74 % disent en faire usage (contre 81 % pour les hommes), selon des chiffres publiées par la Sécurité routière.

Les blessures aux mains sont particulièrement courantes lors d'un accident, dans la mesure où le premier réflexe est de les mettre en avant en cas de projection au sol. Selon une étude récente de MAIDS (Motorcycle Accident In Depth Study), lors d'un accident, avec des gants épais, les blessures aux mains sont atténuées ou évitées dans 95 % des cas pour les motocyclistes et 87 % des cas pour les cyclomotoristes.

En vertu d'un décret publié en septembre, le port de gants homologués à la norme européenne CE sera obligatoire dès dimanche pour les conducteurs et les passagers de motos et de scooters. La loi prévoit pour les contrevenants une amende de troisième classe (68 euros minorée à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours) et la perte d'un point du permis de conduire pour le pilote. Une dérogation est accordée aux usagers de ces véhicules lorsque ceux-ci sont équipés à la fois de ceinture de sécurité et de portière.c

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité