Publicité

QUESTION D'ACTU

Virus H5N8

Grippe aviaire : deux cygnes retrouvés morts dans l'Ain

La découverte de ce nouveau foyer dans la faune sauvage a déclenché la mise en place d'une zone de surveillance dans ce département.

Grippe aviaire : deux cygnes retrouvés morts dans l'Ain nature78/epictura

  • Publié 12.01.2017 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Un nouveau foyer de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 a été découvert dans l’Ain, portant à 7 le nombre total de cas. Il s’agit de deux cygnes retrouvés morts dans un étang de Bouligneux le 5 janvier dernier. Par précaution, le préfet de l’Ain, Arnaud Cochet, a mis en place une zone de contrôle temporaire (ZCT) sur un rayon de 5 kilomètres autour du lieu de la découverte des cadavres.

Cette zone de surveillance destinée à prévenir l’apparition d’influenza aviaire dans les élevages. concerne 8 communes : Bouligneux, Sandrans, La Chapelle-Du-Chatelard, Marlieux, Saint-Germain-Sur-Renon, Le Plantay, Villars-les-Dombes et Lapeyrouse.


Périmètre de sécurité

Dans ce périmètre, « tout détenteur d’oiseaux non détenus en permanence à l’intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau est tenu d’en faire la déclaration auprès du maire ». En outre, « aucune volaille, aucun produit issu des volailles détenues (viande, œuf) ou en lien avec leur lieu de détention (aliment, litière, déjection…) ne doivent sortir des exploitations, commerciales ou non commerciales ». Les propriétaires doivent également procéder à la claustration des animaux pour éviter leur contact avec des oiseaux sauvages.

Cette mesure prévoit également que « les mouvements de personnes, d’animaux domestiques, de véhicules au sein des exploitations doivent être limités autant que possible ». La faune sauvage fera également l’objet d’une surveillance accrue.

Tous les élevages seront visités par des vétérinaires afin de vérifier l’application de ces mesures de confinement et de biosécurité, prévient la préfecture.  « Si à l’issue de l’intégralité de ces visites, aucun signe évocateur d’influenza aviaire dans l’exploitation n’est décelé, la ZCT pourra être levée ».


Le retour du H5N1

Dans le même temps, un nouveau cas de grippe aviaire dans un élevage d’Augé (Deux Sèvres) a été signalé. Mais contrairement aux deux précédents, les volailles ont été contaminées par le virus H5N1. Les 7 500 pintades, canards et dindes de l’exploitation ont donc été abattus.

Moins virulent que la souche H5N8 qui circule actuellement dans le Sud Ouest, ce virus de l’influenza aviaire est à l’origine de l’épizootie de 2015-2016. C’est la première fois qu’il est détecté sur le territoire depuis cet été. Comme son cousin, il est mortel pour les palmipèdes mais ne présente aucun danger pour l’homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité