Publicité

QUESTION D'ACTU

En Europe

Grand froid : l'alerte de MSF sur les migrants

MSF s’alarme de la situation « particulièrement préoccupante » pour les milliers de réfugiés bloqués et exposés à des températures polaires.

Grand froid : l'alerte de MSF sur les migrants SIPANY/SIPA

  • Publié 10.01.2017 à 13h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils ont vécu la guerre, l’exil, la terreur, l’ostracisme ; ils doivent désormais combattre le froid. La situation est « particulièrement préoccupante » pour les milliers de migrants et réfugiés, bloqués dans les îles grecques, alerte Médecins Sans Frontière (MSF). En cause : la vague de froid qui touche l’Europe depuis la fin de la semaine, avec des températures polaires qui déciment les plus vulnérables.

7500 migrants coincés

Ces personnes vivent « sous la tente dans des camps surpeuplés » sur les îles grecques ou dans les Balkans, où les températures sont descendues jusqu'à -28°C ce week-end. MSF fustige « la négligence cynique des politiques des pays européens, aggravée par des températures glaciales et un manque de préparation à l'hiver (qui) a empiré une situation déjà insoutenable pour des milliers d'hommes, de femmes venus chercher une protection en Europe ».

Selon MSF, 7500 migrants sont actuellement coincés en Serbie en raison de la fermeture de la route des Balkans. A Belgrade, des dizaines de migrants se sont réfugiés dans un entrepôt désaffecté proche de la gare, en raison des températures atteignant -15 dans la nuit de dimanche à lundi. Ces migrants refusent de rejoindre les centre d'accueils officiels de peur d'être renvoyés vers les pays par lesquels ils sont entrés en Serbie (la Bulgarie ou la Macédoine).

Les sans-abri meurent aussi

Bien sûr, ils ne sont pas les seuls à endurer ce froid meurtrier. La vague a tué des dizaines de personnes en Europe en quelques jours, la plupart en Pologne. Dimanche encore, dix personnes sont mortes de froid dans le pays. Dans certaines régions, les températures sont descendues en dessous de 20°C. Dix autres personnes étaient déjà décédées vendredi et samedi en Pologne. Cette vague de froid venue de Scandinavie a provoqué de nombreux accidents de la route comme en France, où quatre ressortissants portugais ont été tués et une vingtaine blessés dans un accident de car dimanche.

En Macédoine, un sans-abri de 68 ans a été découvert mort dans un quartier de la capitale. En Serbie, la température la plus basse a été enregistrée dimanche dans la ville de Sjenica, dans le sud-ouest, avec -33°C ; la navigation sur le Danube et la Sava a été interrompue.

En République tchèque, la vague de froid a fait au moins six morts depuis vendredi, pour la plupart des sans-abri. Quatre d'entre eux sont morts dans la capitale Prague, où les températures sont descendues à -15°C, et deux autres, dont un Slovaque, à Brno et Karvina, dans l'est du pays.

La vague de froid a commencé à s'atténuer en Europe occidentale, mais il faisait toujours froid lundi en Italie où deux nouveaux décès ont été annoncés par la presse, un homme de 82 ans retrouvé mort dans sa maison dépourvue de chauffage près de Brindisi, dans le sud, et un homme de 78 ans mort d'une chute à cause d'un malaise dû au froid. Sept personnes, dont cinq sans-abri, étaient décédées pendant le week-end en Italie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité