Publicité

QUESTION D'ACTU

L'obligation d'un éthylotest dans les voitures est reportée sine die

Le minsitre de l'Intérieur attent les conclusions d'un rapport sur le sujet. En attendant, l'obligation d'avoir un éythylotest dans les véhicules est reportéé "sine die". 

L\'obligation d\'un éthylotest dans les voitures est reportée sine die POL EMILE/SIPA

  • Publié 24.01.2013 à 11h08
  • |
  • |
  • |
  • |


En attendant les conclusions d'un groupe de travail du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), le ministre de l'Intérieur a annonçait qu'il reportait "sine die" l’obligation d’avoir un éthylotest dans les voitures.
Depuis le 1er juillet 2012, les automobilistes avaient l'obligation d'avoir des  éthylotests dans les véhicules. A plusieurs reprises, les pouvoirs publics ont reporté les dates d'application de sanction en cas de non respect de la loi. Une hésitation liée notamment à des ruptures d'approvisionnement chez les fabricants mais aussi à des doutes sur la fiabilité de ces produits. Un modèle d'éthylotest sur deux serait défaillant, selon une enquête récente réalisée par le mensuel Que choisir. Les appareils en cause indiquaient une alcoolémie inférieure à la limite légale alors qu'elle la dépassait. Par ailleurs, certains présenteraient un danger potentiel pour la santé.
 
Par alilleurs, Manuel Valls a annoncé une baisse de 8% du nombre des tués sur les routes en 2012 par rapport à 2011, soit 318 vies épargnées. Cela correspond à 3 645 personnes tuées, a déclaré le ministre qui présentait le bilan annuel des accidents de la route. C’est, a-t-il ajouté, "le plus bas niveau" depuis 1948, année où les décès ont commencé d’être officiellement comptabilisés.
 
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité