Publicité

QUESTION D'ACTU

Moselle

Grippe : une maison de retraite met ses pensionnaires en quarantaine

La maison de retraite de Vic-sur-Seille enregistre un nombre important de contaminations par le virus de la grippe. Elle a donc décidé d'isoler les pensionnaires.

Grippe : une maison de retraite met ses pensionnaires en quarantaine ISOPIX/SIPA

  • Publié 27.12.2016 à 18h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Noël en quarantaine… Les 62 pensionnaires de la maison de retraite de Vic-sur-Seille (Moselle) sont confinés dans l'établissement depuis le 18 décembre, en raison d'une forte épidémie de grippe, selon France Bleu Lorraine. Une quarantaine de résidents sont contaminés mais aucun cas grave n'a encore été signalé.

Plus aucun visiteur ne peut entrer dans l'établissement, jusqu'à nouvel ordre. Quant aux pensionnaires, ils ne sont pas autorisés à sortir. Seules les livraisons indispensables sont autorisées, comme la nourriture et les médicaments.

« Tout est sécurisé »

C'est une première dans cette commune. « C'était préférable, compte tenu du nombre de malades, explique le maire de Vic-sur-Seille et président de l’Ehpad Sainte-Marie, Jérôme End. On a préféré prendre toutes les précautions nécessaires du côté de l'établissement. L'ensemble des familles a compris le dispositif ».

Selon l’élu, « il y a quand même les allées et venues du personnel mais tout est sécurisé en terme microbien ».

Peu de vaccination chez les seniors

L’épidémie de grippe a pris de l’avance cette année, 9 régions sur les 13 du pays ont passé le seuil épidémique. Selon les estimations de Santé Publique France, c'est le très virulent virus H3N2 qui circule en majorité. Le dernier bulletin épidémiologique fait état d’une hausse des infections chez les seniors. 239 personnes ont été hospitalisées à cause de complications de la grippe. Près des deux tiers ont plus de 65 ans. Cette population fragile est loin d’être isolée dans les couloirs de l’hôpital. Parmi les patients à risque ciblés par la vaccination, la moitié ne s’est pas faite vacciner. Ce réflexe permet pourtant de limiter les cas graves, même lorsque la souche du virus ne correspond pas.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité