Publicité

QUESTION D'ACTU

22 communes concernées

Pollution : la circulation alternée mise en place à Paris mardi

Ce mardi, seules les voitures dont la plaque d'immatriculation porte un nombre pair pourront circuler à Paris et en proche banlieue, afin de mettre fin au pic de pollution.

Pollution : la circulation alternée mise en place à Paris mardi ALFRED/SIPA

  • Publié 05.12.2016 à 18h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux grands maux… le minimum syndical. Alors que la capitale française baigne depuis quelques jours dans un brouillard de particules fines particulièrement toxiques, la préfecture de police a annoncé que la circulation alternée serait bien mise en place ce mardi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne (1), mettant fin à un bras de fer entre l’Etat et la Ville.

Mardi, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d’immatriculation est pair pourront circuler. Si la « situation constatée demain [mardi] par le comité d’experts » l’exige, le dispositif de circulation alternée « sera reconduit mercredi », a précisé le préfet de police de Paris.

Transports publics gratuits

Plusieurs mesures contraignantes ont été prises la semaine dernière et poursuivies ce lundi matin, alors que les seuils d'information et d'alerte ont été dépassés à trois reprises depuis lundi dernier. Parmi ces mesures, applicables de 5 h 30 à minuit : réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routiers d’Île-de-France et obligation de contournement pour les poids-lourd en transit.

Anne Hidalgo avait estimé vendredi que la circulation alternée devrait être mise en place dès lundi et demandé à l’Etat de prendre ses responsabilités. La présidente Les Républicains de l’Ile-de-France, Valérie Pécresse, a elle aussi indiqué samedi que « si le pic de pollution se poursuit, le préfet doit envisager la circulation alternée et la région assumera la gratuité des transports », qui lui coûte quatre millions d’euros, a-t-elle précisé.

La préfecture a d’abord refusé d’appliquer la circulation alternée puisque pour ce faire, la réglementation impose un dépassement des seuils de pollution pendant quatre jours consécutifs. Toutefois, face à l’ampleur de l’épisode, son risque de durabilité et la pression des élus locaux, l’Etat a répondu favorablement à cette demande de restriction, qui n'a été appliquée que trois fois depuis 2014.

Prévenir les pics

« Je salue cette décision, que mon équipe et moi appelions de nos vœux », a déclaré Anne Hidalgo dans un communiqué, tout en ajoutant que « ces mesures d'urgence ne doivent pas nous faire oublier que l'amélioration de la qualité de l'air est un combat de long terme, qui implique une mobilisation de tous les acteurs. Au-delà de réagir rapidement aux pics, nous devons réussir à prévenir les pics, en investissant dans les transports en commun, en soutenant les mobilités douces et électriques, et en réduisant la place de la voiture en cœur de ville ».

Pour mettre fin à ce neuvième pic de pollution depuis le début de l’année, les Franciliens sont invités à « limiter, dans la mesure du possible » l’utilisation de leurs voitures et à pratiquer le covoiturage. Les établissements industriels devront également réduire leurs émissions, les déchets verts ne pourront pas être brûlés à l’air libre et le chauffage individuel au bois sera interdit. Enfin, à Paris, le stationnement résidentiel est exceptionnellement gratuit, ainsi que l’abonnement à la journée Vélib et Autolib.

(1) Hauts-de-Seine : Boulogne-Billancourt, Clichy, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret,Malakoff, Montrouge, Neuilly-sur-Seine, Vanves.
Seine-Saint-Denis : Aubervilliers, Bagnolet, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Pantin, Saint-Denis,  Saint-Ouen.
Val-de-Marne : Charenton-le-Pont, Gentilly,  Ivry-sur-Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Saint-Mandé, Vincennes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité