Publicité

QUESTION D'ACTU

pH, lactate...

Santé connectée : un patch capable d'analyser votre sueur

Grâce à ce patch connecté, il est possible de mesurer le pH, le taux de glucose, de lactate ou encore de chlore. Il pourrait même être utilisé pour détecter des maladies.  

Santé connectée : un patch capable d'analyser votre sueur J. Rogers, Northwestern University

  • Publié 29.11.2016 à 17h02
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’heure où chacun veut connaître son état de santé en temps réel, des chercheurs américains ont mis au point un patch capable de collecter et analyser la sueur. Dans le journal Science Translational Medicine, l’équipe de l’université Northwestern explique que ce patch souple et extensible connecté à un smarthphone pourra être utilisé lors d’une séance de sport pour prévenir la déshydratation. A l’avenir, il pourrait même aider au diagnostic de certaines maladies, comme la mucoviscidose par exemple, pathologie déjà identifiée grâce à un test de sudation.

« Le contact étroit avec la peau créé par cet outil permet de réaliser des mesures impossibles jusqu’à maintenant avec les autres patchs absorbant la sueur », explique John Rogers, responsable des travaux. L’équipe d’ingénieurs s’est intéressée à ce fluide corporel car il contient un nombre important de biomarqueurs capables de signaler un statut physiologique particulier.

Mais pour analyser ces molécules, les ingénieurs ont dû créer un réseau de petits tubes à la surface du patch ainsi que des réservoirs dans lesquels des substances changeant de couleur en contact avec la sueur ont été déposées. Ces 4 réservoirs permettent de mesurer le taux de glucose, le pH ou encore le taux de lactate et de chlore. Les changements de couleur sont ensuite interprétés par une application sur smartphone.


Commercialisé en 2019

Une fois cet obstacle dépassé, les chercheurs ont testé la durabilité et la précision de ces mesures. Une vingtaine de sportifs divisés en deux groupes, l’un pratiquant du vélo d’intérieur dans une salle de gym et l’autre participant à une course de vélo à l’extérieur, ont porté un patch au niveau de leur bras et de leur dos.

Les chercheurs ont noté que les tests effectués à l’intérieur donnaient les mêmes résultats que ceux obtenus avec des machines plus performantes, ce qui a permis de montrer la précision de ce petit outil. La course réalisée à l’extérieur à quant à elle montrer que le patch reste collé à la peau des cyclistes pendant toute l’épreuve, ne fuit pas et apporte des informations de qualité.

Pour les chercheurs, ce patch est une innovation importante car elle permet de collecter, analyser et conserver des petits échantillons de sueur sans nécessiter une source d’énergie. Disponible à l’unité et jetable après une utilisation, ce patch devrait être commercialisé dans les 3 ans qui viennent.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité