Publicité

QUESTION D'ACTU

Châtellerault

Vienne : une généraliste agressée dans une maison médicale

Un homme a frappé au visage une médecin généraliste dans une maison médicale de Châtellerault, rapporte la Nouvelle République.

Vienne : une généraliste agressée dans une maison médicale VALINCO/SIPA

  • Publié 30.10.2016 à 10h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Les professionnels sont « sous le choc ». Ce vendredi, dans la Vienne, une médecin généraliste a été victime d’une agression à la suite d’une altercation avec des patients. Les faits sont relatés par la Nouvelle République et surviennent quelques jours après l’agression de plusieurs praticiens aux urgences de Tourcoing.

Ce vendredi, à la maison médicale Clément-Krebs de Châtellerault, le Dr Corinne Joyeux a été frappée au visage par un homme venu avec sa femme pour faire examiner leur bébé de cinq mois. Selon le quotidien régional, le couple serait arrivé avec plus d’une heure de retard et aurait été dirigé vers la salle d’attente, ce qu’il n’aurait pas apprécié.

Hématome cérébral

Alors que le ton montait, Corinne Joyeux a été frappée au visage et a percuté le coin d’une table, puis perdu connaissance. Un hématome cérébral important a été constaté. Dans les premières heures, son état a été jugé sérieux mais l’évolution semble aujourd’hui favorable.

Les autres généralistes de la maison médicale ont décidé de fermer le cabinet jusqu’à mercredi matin pour dénoncer cet « acte grave ». Les rendez-vous ont été décommandés jusqu’à lundi. « Nous voulons par cette décision sensibiliser le public et exprimer notre soutien à notre collègue », a commenté un médecin du cabinet, cité par le journal. Le couple aurait lui aussi l’intention lui aussi de porter plainte. Il reprocherait au cabinet de ne pas avoir pris soin de leur bébé.

Une journée « Santé morte »

« C'est totalement inadmissible. Les agressions sur des médecins sont peu fréquentes, mais leur nombre est en augmentation. L'Ordre des médecins se portera partie civile à chaque fois qu'un tel acte se produira », a réagi le conseil de l’Ordre départemental, contacté par le quotidien.

L’Ordre rapporte par ailleurs que cette agression a provoqué une forte indignation parmi les médecins de la région . Une journée « Santé morte » pourrait être organisée prochainement par la profession à l'échelle départementale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité