Publicité

QUESTION D'ACTU

Chlore

Charente-Maritime : 7 personnes intoxiquées dans un centre de balnéothérapie

Un kiné a envoyé, sans le vouloir, six personnes à l'hôpital. Il s'est trompé de bidons, et a versé un produit toxique dans le système de traitement d'eau d'un centre de balnéothérapie.

Charente-Maritime : 7 personnes intoxiquées dans un centre de balnéothérapie Domkrugom/epictura

  • Publié 29.10.2016 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Une étude sur 300 curistes a montré récemment une amélioration en fin de cure sur la réduction du stress, et la diminution, voire l’arrêt, de tranquillisants. Malgré ces bonnes nouvelles, les cures réservent aussi parfois des mauvaises surprises. Elles font en tout cas la une des faits divers ce vendredi.

Sept personnes (six patients et un kinésithérapeute) viennent d'être hospitalisées en Charente-Maritime, après une intoxication au chlore dans l'espace de balnéothérapie d'un pôle santé à Gémozac, près de Saintes.

Une erreur de bidons 

La faute à un kinésithérapeute du centre médical qui, en fin de matinée, s'est tout simplement « trompé de bidons en réapprovisionnant en produits chimiques le système de traitement de l'eau de l'espace balnéothérapie », a expliqué le maire de Gémozac, Loïc Girard, à l'Agence France Presse (AFP). « Cela a créé une réaction chimique. Un nuage de chlore s'est formé et sept personnes l'ont inhalé », a-t-il ajouté.

Le kinésithérapeute et les six patients ont été légèrement intoxiqués par les émanations et transférés vers les centres hospitaliers de Saintes et de Jonzac. En détresse respiratoire, ils y ont été placés sous surveillance, bien que leur état de santé n'inspire pas d'inquiétude, ont précisé les secours. Leur pronostic vital n'est en effet pas engagé, selon Sud Ouest. Mais le kiné ainsi qu'une autre victime devraient toutefois passer la nuit en observation à l'hôpital.

Une trentaine de pompiers ont été dépêchés sur place pour traiter l'incident, dont des « spécialistes en risque technologique », qui ont dû intervenir sous scaphandres de protection.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité