Publicité

QUESTION D'ACTU

88 % d’efficacité

Grippe : un vaccin universel à l'étude

Un nouveau type de vaccin a été imaginé pour couvrir la quasi-totalité des souches du virus de la grippe. Il remplacerait les injections annuelles.

Grippe : un vaccin universel à l'étude USACE/Flickr

  • Publié 03.10.2016 à 11h58
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe H3N2 de l’hiver 2014-2015 a montré les limites du vaccin, incapable de protéger correctement contre la maladie cette année-là. Pour remédier à ces échecs ponctuels, un groupe international de chercheurs des universités britanniques de Lancaster et Aston, et de l’université complutense de Madrid (Espagne) ont imaginé un nouveau vaccin, qui serait plus efficace.

En une seule injection, il serait capable d’immuniser pour plusieurs années, indépendamment des mutations que les virus de la grippe pourraient connaître. D’après ses concepteurs, il serait efficace sur 88 % des souches mondiales, et même jusqu’à 95 % de celles circulant aux Etats-Unis.

Une base de données virale

Il contiendrait des petits bouts de virus des différentes souches mondiales, appelés épitopes. Ce sont des molécules reconnues par le système immunitaire qui saurait, une fois la vaccination effectuée, se défendre contre l'agression de tout virus porteur de ces molécules. Les scientifiques ont créé des outils informatiques pour isoler ces épitopes, et sélectionner ceux qui concerneraient les infections de l’ensemble de la population mondiale.

La grippe présente en réalité une variété extraordinaire de mutations, et chaque année, c’est une nouvelle souche qui fait l’épidémie. « Tous les ans, nous avons un nouveau vaccin, pour lequel nous choisissons une souche récente de grippe, explique le Dr Derek Gatherer de l’université de Lancaster. Nous espérons alors qu’il sera capable d’immuniser contre la souche de l’année suivante. C’est une méthode relativement sûre, et qui fonctionne plutôt bien, la plupart du temps. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

« Il y a cependant des fois où ça ne fonctionne pas, poursuit-il. Et même en cas de succès, la recherche du nouveau vaccin annuel coûte extrêmement cher, demande beaucoup de travail alors qui ne permettra pas de protéger contre les souches des années suivantes. »

Eviter des épidémies exceptionnelles

Chaque année, la grippe tuerait dans le monde 500 000 personnes, d’après l’OMS. Parfois, des épidémies ponctuelles sont très agressives. Celles de 1918 – la grippe espagnole – et d’autres en 1957 et 1968, ont fait des dizaines de millions de morts.

Les chercheurs estiment que le vaccin universel contre la grippe est à portée de main. Ils recherchent activement des partenaires dans l’industrie pharmaceutique pour le synthétiser, et continuer leurs recherches pour aboutir sur une preuve de concept, qui en validerait l’efficacité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité