Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les 21-29 ans

Pilule : pourquoi les femmes l'oublient régulièrement

Le mode de vie, souvent trépidant, des jeunes Françaises de moins de 30 ans induirait des oublis de pilule fréquents.

Pilule : pourquoi les femmes l'oublient régulièrement drkskmn/epictura

  • Publié 25.09.2016 à 08h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Elles ont la vingtaine et pour ne pas tomber enceintes, doivent tous les jours penser à prendre leur pilule contraceptive. Surmenées, absorbées par un quotidien chargé, une vie qui file à toute allure, les jeunes femmes de la génération Y oublient bien souvent leur comprimé.

Tel est le constat d’un sondage mené en ligne par le laboratoire Bayer auprès de 4500 femmes réparties dans neuf pays, dont la France. Ces femmes, âgées de 21 à 29 ans, sont regroupées sous la terminologie des « Millenials » : nées dans les années 1980-1990, jonglant entre les obligations professionnelles ou académiques, personnelles, familiales, domestiques… et, en l’occurrence, contraceptives.

40 % d'oubli dans le mois

Dans ce méli-mélo d’impératifs, les « Millenials » zappent donc très souvent leur pilule. Près de 40 % d’entre elles ont oublié de la prendre au moins une fois au cours du mois précédant le sondage. Une femme sur cinq déclare l’oublier au moins une fois par semaine.

C’est la deuxième activité quotidienne qu’elles oublient le plus, après le démaquillage du soir (46 %) et avant la recharge du téléphone portable (24 %) ou encore le réglage du réveil matinal (7 %).

Occupées et préoccupées

Les raisons de cet oubli contraceptif sont directement liées au mode de vie de cette génération. Ainsi, 40 % des femmes qui omettent leur pilule attribuent ce manquement à un emploi du temps trop chargé, 25 % à des modifications dans les habitudes de vie, et 16 % au stress au travail ou à l’université.

« En moyenne, au cours des 12 derniers mois, les Millenials interrogées ont déclaré avoir vécu deux changements majeurs dans leur vie quotidienne », précisent les auteurs du sondage dans un communiqué, qui recense les différentes perturbations en question : début d’un nouveau travail ou d’une nouvelle formation, déménagement, début d’un nouveau régime alimentaire ou d’un programme d’exercice physique, dispute avec un proche, installation avec son partenaire ou encore début d’une relation amoureuse.

Par ailleurs, près d’un tiers des jeunes femmes interrogées expliquent oublier leur pilule en raison d’une prise à heure aléatoire. « Presque la moitié de ces femmes (46 %) disent que c’est parce qu’un jour n’est jamais identique à un autre », précise le sondage. Enfin, plus de la moitié des femmes interrogées déclarent qu’elles sont plus susceptibles d’oublier leur pilule quand elles sont stressées ou préoccupées.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité