Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête ESPAD

Europe : les ados lèvent le pied sur le tabac et l'alcool

A l'image du reste de l'Europe, les usages d'alcool et de tabac ont diminué parmi les adolescents français, selon la dernière enquête ESPAD. 

Europe : les ados lèvent le pied sur le tabac et l'alcool axentevlad/epictura

  • Publié 21.09.2016 à 09h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Le temps passe et les modes changent. La dernière génération de lycéens ne grille plus les clopes et ne descend plus les verres de la même manière que celle qui l’a précédée. La cinquième édition de l’enquête européenne ESPAD, analysée sous la plume de l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies).

A l’image de leurs pairs européens, les lycéens français ont levé le pied sur la cigarette et l’alcool. En 2015, plus d’un adolescent de 16 ans sur deux (55 %) déclare avoir déjà fumé du tabac au moins une fois dans sa vie, sans différence entre les filles et les garçons. L’usage récent (au moins une fois au cours des 30 derniers jours) concerne 26 % des adolescents, contre 44 % en 1999 et 28 % en 2011.

« Après une baisse continue entre 1999 et 2007, puis un regain en 2011, les consommations sont de nouveau fortement orientées à la baisse avec des niveaux désormais inférieurs à ceux observés en 2007 », note l’OFDT. Les usages les plus élevés sont enregistrés en Bulgarie, en Italie ou encore en Croatie, quand les consommations les plus basses s’observent parmi les lycéens des pays nordiques.


OFDT

 

Alcool : importante inflexion

En France, 84 % des adolescents de 16 ans déclarent, en 2015, avoir déjà consommé de l’alcool au cours de leur vie, sans différence entre les filles et les garçons. La proportion de jeunes usagers récents (l’ayant fait au cours des 30 derniers jours précédant l’enquête) s’élève à 53 %, contre 67 % en 2011.

« Après une hausse importante entre 2003 et 2011, la tendance s’infléchit nettement en 2015, souligne l’OFDT.  En outre, les spiritueux (alcools forts) apparaissent plus cités que la bière et le vin parmi les alcools consommés durant la dernière occasion (48 % contre respectivement 44 % et 8 %) ».

Les jeunes Français témoignent malgré tout d’une consommation relativement élevée vis-à-vis de leurs voisins européens – même si c’est le Danemark qui se place en haut du podium, avec la République Tchèque, la Grèce et Chypre. « Dans cet ensemble, les jeunes Français se situent au 15e rang, légèrement au-dessus de la moyenne européenne (47 %) ».


OFDT

Quant aux alcoolisations ponctuelles importantes (API), elles connaissent elles aussi une baisse significative. En 2011, 31 % des adolescents français âgés de 16 ans déclarent avoir connu un épisode d’API au cours des 30 derniers jours, contre 44 % en 2011.

Cannabis : usage stable

Finalement, l’enquête confirme que la drogue des jeunes, c’est bien le cannabis. Les niveaux d’usage suivent une tendance à la baisse depuis 1999, mais ils restent similaires à ceux enregistrés en 2007. En 2015, 32 % des lycéens âgés de 16 ans ont déjà fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie. L’usage récent concerne 17 % des adolescents, soit un niveau très supérieur à celui de la moyenne européenne, située à 7 %.

Au cours de la période 2007-2015, on observe par ailleurs une hausse significative de l’usage chez les filles (de 12 à 16 %). « Les niveaux d’usage de cannabis opposent aujourd’hui schématiquement l’Europe du nord peu consommatrice à l’Europe de l’est et du sud », relève encore l’OFDT.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité