Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Divorce : pourquoi la rentrée s'y prête

Les demandes de divorce varient selon les saisons. Elles sont plus fréquentes en août et en mars. Le signe d’une déception liée aux vacances, selon des sociologues.

Divorce : pourquoi la rentrée s'y prête inesbazdar/epictura

  • Publié 23.08.2016 à 10h52
  • |
  • |
  • |
  • |


A la fin du mois d’août, les rayons « rentrée » remplissent les supermarchés. Les tribunaux pourraient eux aussi faire le plein. Août serait en effet une période propice aux divorces, suggère une étude de l’université de Washington (Etats-Unis). Présentée au Congrès annuel de l’Association américaine de sociologie (ASA), qui se tient du 20 au 23 août à Seattle (Etats-Unis), elle fait état d’un pic bisannuel des séparations. Il suit les congés d’été et d’hiver.

Une période d’optimisme

Quelque 120 000 couples se séparent chaque année en France, selon l’Insee. Cette décision semble suivre un rythme saisonnier, au vu des conclusions de l’équipe de sociologues américains. Elle a passé en revue les demandes de divorce remplies dans l’Etat de Washington entre 2001 et 2015. La masse de documents est bien plus forte en mars et en août.

Les chercheurs y voient un lien avec les vacances les plus proches : à Noël et pendant la saison estivale. Avant ces périodes, les partenaires se montrent plutôt optimistes. « Les gens ont tendance à accroître leurs espoirs à l’approche des vacances, malgré les déceptions qu’ils ont vécues au cours des ans », analyse Julie Brines qui a présenté ces travaux. Les congés seraient alors l’occasion de prendre un nouveau départ.

Mars fatal

Mais à l’espoir succède vite le réalisme. Au cours de la période de repos, les attentes ne sont pas remplies. Dès août, les couples américains préfèrent donc se séparer. Le délai est sensiblement plus long après le mois de décembre : ce n’est qu’en mars qu’un pic apparaît. Un temps nécessaire pour trouver un avocat, redresser les comptes.

Pour les auteurs, le mois de mars n’est pas anodin. C’est aussi le moment où les suicides connaissent une hausse significative. Ce phénomène s’explique par l’allongement des jours : il aurait tendance à favoriser le passage à l’acte. Le même mécanisme pourrait s’appliquer aux demandes de divorce.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité