Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Cardiomyopathie  : un patient a vécu 555 jours «  sans cœur  »

Un américain de 25 ans a attendu 555 jours avant d'obtenir une greffe cardiaque. Durant cette période il a vécu avec un cœur artificiel portable.  

Cardiomyopathie  : un patient a vécu 555 jours «  sans cœur  » Capture d'écran/ Stan Larkin - université du Michigan

  • Publié 10.06.2016 à 18h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Stan Larkin n'est pas un jeune homme comme les autres. Le 9 mai dernier, il a été opéré au Centre cardiovasculaire de l'université du Michigan pour recevoir un nouveau cœur. Mais ce qui le rend spécial c'est qu' avant son opération il a vécu 555 jours avec un cœur artificiel de 6 kg... dans son sac à dos, relate maxisciences.

Quand le cœur peut s’arrêter à tout moment

Stan Larkin et son frère Dominique étaient de jeunes adolescents lorsqu'on leur a diagnostiqué une cardiomyopathie. Cette maladie génétique induit une insuffisance cardiaque qui peut mener à l’arrêt du cœur. Les deux frères ont été inscrits sur liste d'attente pour une greffe durant plusieurs années. Ils étaient tous les deux très malades lorsqu'ils ont rencontré pour la première fois le Dr Jonathan Haft, chirurgien au Centre cardiovasculaire Frankel de l'université du Michigan. Convaincu que leur cas était spécifique et que les technologies classiques n'allaient pas fonctionner, il a jugé bon d'agir au plus vite. 

C'est en 2014 que le chirurgien a décidé de passer à l'acte et de leur enlever le cœur. Leur organe a été remplacé par une machine reproduisant les mêmes fonctions. Dans leur cas, un cœur totalement artificiel a pu être utilisé temporairement car les deux parties de leur organe ne fonctionnaient plus. Le système utilisé a été fabriqué par la société Syncardia, une entreprise américaine spécialisé dans les implants cardiaques et les cœurs artificiels. 

Avoir une vie normal et jouer au basketball

Dominique a gardé le dispositif pendant quelques semaines avant d'avoir pu subir une greffe. Malheureusement Stan a dû attendre plus longtemps avant de recevoir une transplantation. Les médecins et les spécialistes ont donc fait en sorte de rendre le cœur artificiel portable, sous la forme d'un sac à dos de 6 kg. Même si ce dispositif peut paraître handicapant, Stan Larkin a pu avoir une vie «  presque  » normale, allant même jusqu'à continuer de jouer au basketball. «  Le cœur artificiel n'a pas été conçu pour faire du basket  », a souligné le Dr Jonathan Haft mais il explique que «  Stan a repoussé ses limites et cela lui a vraiment réussi  ». 

Il y a plusieurs mois les chirurgiens ont trouvé un cœur compatible pour Stan. C'est le 9 mai dernier que le jeune américain est passé sur la table d'opération pour lui retirer son organe artificiel et lui en remettre un, mais cette fois organique. «  J'ai reçu la greffe il y a deux semaines et je me sens comme si je pouvais aller courir au moment où nous parlons  », a confié le jeune homme lors d'une conférence de presse. Depuis son opération, Stan Larkin se porte bien et a décidé, avec le Dr Haft, de partager leur histoire. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité