Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Elabe sur 1 000 personnes

Tarifs : les Français veulent limiter les dépassements des médecins

La quasi-totalité des Français (92 %) se dit favorable à un plafonnement des tarifs pratiqués par les dentistes pour limiter les abus, selon un sondage Elabe publié ce lundi. 

Tarifs : les Français veulent limiter les dépassements des médecins Chalabala/epictura

  • Publié 18.05.2016 à 12h43
  • |
  • |
  • |
  • |


A moins d'un an du premier tour de la présidentielle, les Français formulent leurs souhaits sur les réformes du système de santé. Dans un sondage Elabe pour RMC (1) publié ce lundi, la très grande majorité des Français (92%) se prononce notamment pour un plafonnement des « tarifs pratiqués par les dentistes (prothèses dentaires en particulier) afin de limiter les abus ».

A ce sujet, un rapport provisoire de la Cour des comptes estimait le mois dernier que le montant des soins bucco-dentaires s'élève en France, à environ 10 milliards d’euros, dont un tiers est remboursé par l’Assurance maladie et 39 % par les complémentaires. Le reste à charge pour les patients dépasserait donc les 2 milliards d'euros. Le résultat est qu'à l'heure actuelle, 20 % des Français renonceraient à des soins dentaires.

En 2013, le CISS (2) révélait ainsi que sans complémentaire santé, le reste à charge par prothèse dépasse 200 euros en moyenne et peut grimper jusqu’à plus de 400 euros à Paris. « Accéder à ces soins dentaires devient un luxe pour un nombre toujours plus important de nos concitoyens. Aujourd’hui, même pour une couronne céramique sur métal non précieux, la plus fréquente, c’est l’usager qui paie la plus grosse part (74 %) », dénonçait-il.
Conclusion, la Cour des comptes allait même jusqu'à dire que la santé bucco-dentaire hexagonale est « médiocre ». D'où l'exaspération des Français qui dans un précédent sondages jugeaient à près de 40 % les tarifs « trop chers ».

 

Des sanctions pour les médecins trop gourmands  

Plus en détails, 60 % des sondés se disent tout à fait favorables à l'instauration d'un plafond pour les soins dentaires, et 32 % plutôt favorables. Chez les personnes de 65 ans et plus, la part d'avis favorables grimpe encore, elle montre jusqu'à 97 %.

Sur ce sujet, les Français aimeraient aller plus loin qu'un simple désir de réforme, et 9 sur 10 sont favorables à des sanctions contre les médecins qui pratiquent des dépassements d'honoraires à partir de 50 % au-dessus du tarif de la Sécurité sociale.
Les autres réformes qui sont souhaitées par les Français dans ce sondage sont la mise en place de la vente des médicaments à l'unité (83 % d'opinions favorables), ainsi que des mesures contraignantes pour lutter contre le manque de médecins généralistes dans certains territoires (80 % d'opinions favorables).

Enfin, certaines mesures entraînent un rejet catégorique de la part des Français. C'est le cas de l'augmentation du tarif des consultations à 30 € (contre 23 actuellement) pour rendre le métier de médecins plus attrayant (61 % d'opinions défavorables) ; et la limitation des remboursements de la Sécurité sociale pour les dépenses les plus lourdes, les autres dépenses étant prises en charge par la complémentaire santé (74 % d'opinions défavorables). 

(1) Enquête réalisée en ligne les 10 et 11 mars 2016, sur un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

(2) Collectif Interassociatif Sur la Santé

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité