Publicité

QUESTION D'ACTU

Innovation

Plaies : accélérer la cicatrisation avec des coquilles d’oeufs

Une nouvelle étude vente les mérites d’un pansement fait à base de coquilles d’œufs. Il réparerait efficacement les plaies chroniques.   

Plaies :  accélérer la cicatrisation avec des coquilles d’oeufs Epictura/Svetlanarib79

  • Publié 11.05.2016 à 23h21
  • |
  • |
  • |
  • |


Des coquilles d’oeufs pour réparer les bobos. Voilà la nouvelle découverte de chercheurs du National Institute for Health Research (NIHR) de la Bradford Royal Infirmary. Selon leurs travaux publiés dans la revue Telegraph and Argus, les coquilles d’oeufs pourraient permettre de cicatriser efficacement les plaies dites chroniques, comme les ulcères ou encore les escarres. 

« Notre idée s’est basée sur un vieux remède chinois pour la cicatrisation des plaies, qui utilisait la fine couche de membrane, située autour des œufs, comme pansement pour les blessures. Elle est connue pour avoir des propriétés qui peuvent accélérer le processus de guérison », explique Hussein Dharma, auteur principal de l’étude dans la publication du Telegraph and Argus.  

Les chercheurs ont élaboré une espèce de plâtre, s’étendant sur un patch d’environ 10 cm. Sept à huit coquilles d’oeufs serait suffisantes pour fabriquer un pansement. En le testant sur des plaies, le patch a fait ses preuves, garantissant une cicatrisation rapide et efficace. 

Une forte concentration en zinc 

Selon les auteurs de l’étude, c'est la forte concentration en zinc du patch qui permet d'accélérer le processus de cicatrisation. Le zinc stimule notamment certaines composantes du système immunitaire. Le jeune d’oeuf, lui, soulagerait la douleur. « Ceci est un projet vraiment passionnant car ce nouveau plâtre a le potentiel d'apporter un soulagement pour des blessures variées », confie l’auteur principal de l’étude. 

 

Economique et écologique 

Autre avantage, « ce pansement coûterait beaucoup moins cher que les produits actuels faits à base de collagène et son efficacité sur la cicatrisation permettrait un fort taux de guérison », explique Hussein Dharma dans un communiqué. 

Enfin, ce pansement est écologique. En effet, selon les auteurs de l’étude, près de 600 millions d’oeufs sont consommés chaque jour dans le monde, et leur coquille sont jetées. 

Ce pansement innovant pourrait être commercialisé d’ici 2018. En attendant, d’autres études vont être menées. 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité