Publicité

QUESTION D'ACTU

Institut de Veille Sanitaire

Grippe : l’épidémie amorce son recul

Le nombre de cas de grippe recule dans toutes les régions françaises. Les cas graves commencent eux aussi à ralentir. Les moins de 15 ans sont les plus touchés.

Grippe : l’épidémie amorce son recul lightkeeper/Pix5

  • Publié 14.04.2016 à 13h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le pic, la redescente. Dans l’ensemble des régions de France, la grippe recule progressivement. En une semaine, 97 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués dans le pays. Un léger recul qui amorce la fin de l’épidémie selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Pour le moment, un seul cas de résistance au Tamiflu (oséltamivir) a été signalé.

Sur les milliers de cas répertoriés par l’InVS, 970 cas graves ont été admis en réanimation. C’est une centaine de plus que la semaine précédente. Bon nombre n’étaient pas vaccinés. Pourtant, la majorité de ces patients présentaient des facteurs de risque.



Le virus A plus mortel

Les jeunes sont particulièrement exposés face au virus de la grippe. Les moins de 15 ans représentent la moitié des passages aux urgences et 4 hospitalisations sur 10. L’InVS explique cela par leur manque d’exposition au virus de type B qui circule en majorité cette année. Ils sont donc mal protégés contre les complications.


C’est malgré tout la forte circulation du virus de type B qui explique la faible virulence de l’épidémie cette année. Il est présent chez 72 % des personnes qui ont réalisé un examen. Mais chez les personnes mortes de la grippe, la tendance s’inverse radicalement : sur 116 décès, 93 sont liés à une souche de type A.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité