Publicité

QUESTION D'ACTU

8000 enfants atteints

Autisme : une campagne pour casser les préjugés

Pour changer le regard sur l'autisme, le gouvernement lance une campagne de sensibilisation auprès du grand public. 

Autisme : une campagne pour casser les préjugés Capture d'écran vidéo Youtube

  • Publié 30.03.2016 à 15h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année en France, 8 000 enfants atteints de troubles du spectre autistique voient le jour. Des milliers d’enfant souffrent d’un manque de diagnostic précoce et de prise en charge. En cause : la retard accablant de la France – reconnu aujourd’hui par l’Etat et les professionnels de santé.

Ce retard a également entraîné une méconnaissance de cette maladie par le grand public et favorisé l’émergence de préjugés. « Les enfants et adultes autistes souffrent du regard porté sur eux. Les parents témoignent sans relâche des idées fausses, des difficultés, voire des discriminations que leurs enfants, mais aussi eux-mêmes, subissent au quotidien », relève la secrétaire d'État aux Personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion,Ségolène Neuville.


Pour la journée mondiale

Alors à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui se tient le 2 avril, Ségolène Neuville a lancé une campagne d’information vers le grand public pour « casser » les préjugés.

Cette campagne s’appuie sur le film « Elliot » réalisé par Nicolas Humbert qui sera diffusé sur internet, à la télévision et dans 80 cinémas. Ce dernier met en scène un petit garçon autiste qui participe à un cours de théâtre. On peut y voir l’inquiétude de ses parents, leur peur qu’il ne s’intègre pas dans le groupe. On perçoit également les difficultés et les troubles de cet enfant qui évite le contact visuel et tente de se faire du mal lors d’une crise de colère. 

 

 

Une immersion dans la peau d'Elliot

C’est justement l’expression de la maladie qui est peu connue et mal interprétée par le grand public. Alors pour mieux comprendre l’autisme, une expérience interactive est proposée sur le site internet DismoiElliot.fr. « Cette expérience digitale » a été pensée pour immerger l’internaute dans la peau d’Elliot autour de 4 séquences. Elles permettent d’aborder les troubles liés à l’autisme comme la résistance au changement, les troubles de la communication, les intérêts restreints et les gestes répétitifs ainsi que l’hypersensibilité.

Au terme de ces 4 séquences, une partie informative est proposée à l’internaute. Elle s’organise autour de 10 préjugés : « Capricieux, violents même… Franchement, leur comportement est incompréhensible ! », « Ils n’ont pas d’émotions ! » ou encore « Ce sont des génies ! ». Une à une ces idées préconçues et fausses sont démontées. L’internaute apprend pourquoi les enfants et adultes autistes s’expriment et voient le monde différemment et ce qui peut les aider à vivre le mieux possible avec leur maladie.

Pour faire évoluer la connaissance de cette maladie, le ministère va également mettre en place un site internet dédié à l’autisme en septembre 2016. Il présentera une information officielle et validée, les signes de l’autisme, les caractéristiques, et les conséquences sur la vie des personnes concernées. Il rassemblera aussi les modes d’accompagnement recommandés, sur les étapes dans le parcours d’une personne avec autisme, sur les professionnels, les dispositifs d’accompagnement, d’inclusion.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité