Publicité

QUESTION D'ACTU

Chiffres de l'ONISR

Sécurité routière : hausse de 8 % de la mortalité en février

Selon l’ONISR, 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en février 2016, contre 239 en février 2015. C'est une augmentation de 8,4 % en un an.  

Sécurité routière : hausse de 8 % de la mortalité en février fxquadro/pix5

  • Publié 11.03.2016 à 17h13
  • |
  • |
  • |
  • |


SMS, appels, somnolence, les Français prennent des risques au volant et ils le payent visiblement très cher. Selon l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en février 2016, contre 239 en février 2015, soit 20 personnes tuées en plus. C'est une augmentation de 8,4 % par rapport à février 2015 ! 

Et pour rassurer encore les adeptes du volant, l'ONISR souligne que tous « les autres indicateurs de l'accidentalité routière sont également en hausse ».
D'une part, le nombre de personnes blessées sur les routes augmente de 4,3 % : 4 817 personnes le mois dernier contre 4 618 en février 2015, soit 199 personnes blessées de plus.

D'autre part, le nombre de personnes hospitalisées porgresse, quant à lui, de 3,7 % : 1 653 personnes ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en février 2016, contre 1 594 en février 2015, soit 59 personnes hospitalisées de plus.
En tout et pour tout, on sait que que les accidents corporels ont augmenté de 6,5 % : 3 899 en février 2016, soit 239 de plus qu'en 2015.

De graves accidents d'autocars en cause 

Pour expliquer ces chiffres des plus inquiétants, l'ONISR raconte que « le mois de février 2016 a été endeuillé par des accidents de la route particulièrement dramatiques », comme ceux impliquant des cars scolaires à Montflovin (Doubs) où à Rochefort (Charente-Maritime). A chaque fois, 8 adolescents ont perdu la vie dans des autocars.

Seul note optimiste,  « sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées reste en recul de 1,6 %, par rapport aux deux mois correspondants de l’année précédente ». « En ces périodes de météo instable, prudence et vigilance s’imposent à tous les usagers de la route », martèle l'ONISR.

Une campagne choc pour sauver des vies

Alors que le nombre de morts sur les routes a augmenté pour la 2ème année consécutive, une nouvelle campagne vidéo de la Sécurité routière souhaite remobiliser les Français.
A travers, un spot télévisé et deux spots radios, la campagne raconte les conséquences d’un accident mortel pour les proches des victimes. Ils évoquent l’attente d’un enfant qui ne rencontrera jamais son père, la culpabilité d’une amie qui a laissé partir un conducteur ivre ou encore la douleur d’un père qui a enterré son fils.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité