Publicité

QUESTION D'ACTU

Tir de missiles

Yémen : une attaque fait 4 morts dans un hôpital de MSF

Un hôpital yéménite soutenu par Médecins Sans Frontières a été victime de frappe aérienne ce dimanche matin. Au moins 4 personnes sont mortes et 10 ont été blessées. 

Yémen : une attaque fait 4 morts dans un hôpital de MSF Najim Rahim/AP/SIPA

  • Publié 10.01.2016 à 20h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Un tir de missile a touché ce dimanche matin un hôpital soutenu par Médecins Sans Frontières dans le nord du Yémen. Au moins 5 personnes sont mortes et 10 sont blessées, a annoncé l’ONG. Parmi les victimes, 3 des patients blessés sont des membres du personnel de MSF et 2 d’entre eux sont dans un état critique. L’ONG précise que le bilan pourrait s’alourdir car toutes les victimes n’ont pas été sorties des décombres.
Pour l’heure, l’origine de l’attaque qui a frappé l’hôpital Shiara dans le district de Razeh n’est pas confirmée. « Mais des avions ont été vus survolant l’hôpital à ce moment-là. Au moins un autre projectile est tombé près de l’hôpital », a précisé l’ONG. Les patients sont actuellement transférés à  l’hôpital Al Goumoury à Saada, également soutenu par MSF.


Violation du droit humanitaire international

Cette incident est la 3ème attaque contre un hôpital yéménite au cours des 3 derniers mois. Fin octobre, l’hôpital d’Haydan a été détruit par un raid aérien de la coalition arabe sans faire de victimes. Et le 3 décembre, un centre de santé à Taïz a également été frappé faisant 9 blessés. La coalition arabe est là aussi accusée.

« Les coordonnées GPS des structures médicales où travaille MSF sont régulièrement communiquées à toutes les parties belligérantes, y compris à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, et nous sommes en dialogue permanent avec elles pour nous assurer qu’elles comprennent bien la gravité des conséquences humanitaires du conflit ainsi que la nécessité de respecter la fourniture des soins médicaux, a indiqué Raquel Ayora, directrice des opérations à MSF.  Il est impossible que quiconque ayant les moyens de lancer une attaque aérienne ou une roquette ne sache pas que l’hôpital Shiara est une structure médicale opérationnelle, fournissant des services essentiels et soutenue par MSF. »

L’ONG rappelle également que ces attaques constituent une violation du droit humanitaire international. Elle réclame que les attaques des structures médicales prennent fin immédiatement et demande à la coalition que dirige l’Arabie saoudite d’enquêter sur cet incident.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité