Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour les associations

Dons : les jeunes plus généreux que leurs aînés

Pour la première fois, les jeunes de moins de 30 ans ont donné davantage aux associations que la population générale mais surtout les plus de 70 ans.

Dons : les jeunes plus généreux que leurs aînés REVELLI-BEAUMONT/SIPA

  • Publié 26.11.2015 à 19h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Une année 2014 placée sous le signe de la générosité. Pour cette belle année de collecte, les associations remercient tout particulièrement les jeunes donateurs. En effet, pour la première fois, les moins de 30 ans ont été les plus généreux, selon l’enquête menée par le réseau Recherches & Solidarités en collaboration avec l’Institut des dirigeants d’associations & Fondations.

Les moins de 30 ans, qui en ont les moyens, ont donné 1,8% de ce qu’ils ont gagné, soit bien davantage que la moyenne générale de 1,1% et les plus de 70 (1,4%). L'environnement, l'aide aux pays en difficulté, le soutien à la culture et au patrimoine sont les principales causes qu'ils défendent. 
« On voit ici l’heureux effet du don en ligne et du numérique en général, pour assurer la relève. Ces résultats confirment aussi les tendances observées parmi les plus jeunes, quant à leur désir d’action et quant à leur soif d’engagement, notamment en matière de bénévolat », notent les auteurs. 

Une générosité qui profite à tous

De fait, la jeune génération privilégie le numérique. Ils sont plus enclins à signer des pétitions en ligne, faire un don sur une plateforme, participer à des campagnes de financement participatif ou les relayer sur les réseaux sociaux. L’explosion du don en ligne a notamment profité aux plus petites associations, dont le montant de collecte ne dépasse pas 150 000 euros.

Globalement, les Français ont donné entre 4,2 et 4,4 milliards d’euros, 4% de plus qu’en 2013. Néanmoins, l’enquête met en évidence que les plus modestes ne soutiennent plus les associations tout au long de l’année, préférant donner de temps ou temps ou en nature.
« Mais les donateurs qui en ont les moyens prennent le relais et donnent plus : le don moyen annuel des foyers imposables a ainsi augmenté de 6,5% et se situe près de 440 euros, en 2014 », relèvent les auteurs.

Tous les organismes et associations ont profité de cet élan de générosité. Les causes traditionnellement choisies par les Français sont toujours la recherche médicale, la santé ou l’aide aux plus démunis. Un soutien et une fidélité de longue durée puisqu’environ 70 % des donateurs se disent déterminés à poursuivre leur soutien financier.

Une tendance similaire pour 2015

Pour les auteurs de cette enquête, les Français ont une grande confiance dans les associations, et en particulier celles qui connaissent et qui agissent près de chez eux. Questionnés sur l’aide aux migrants, plus de la moitié des donateurs pensent faire des dons en nature (vêtements, nourriture, jouets, livres…) pour peu que la démarche se fasse au travers d’une association qu’ils connaissent, et plus d’un tiers se sont dits prêt à un geste financier.

Cette tendance positive, en dépit des difficultés financières et d’un taux de chômage élevé, devrait se poursuivre en 2015.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité