Publicité

QUESTION D'ACTU

En Dordogne

Grippe aviaire : un plan d'urgence sanitaire activé

Un cas de grippe aviaire a été détecté en Dordogne, le premier en France depuis 2007. Un plan national d'intervention sanitaire d'urgence a donc été activé par le ministère de l'agriculture.

Grippe aviaire : un plan d'urgence sanitaire  activé John Birdsall/REX/REX/SIPA

  • Publié 25.11.2015 à 21h22
  • |
  • |
  • |
  • |


Cela faisait huit ans que la France n’avait pas directement été confrontée à la grippe aviaire. Mais ce mercredi, le ministère de l’Agriculture a annoncé l’apparition d'un nouveau cas de grippe H5N1, en Dordogne.

Ce virus, très pathogène pour les volailles, a été identifié dans un élevage à 15 Km de la ville de Périgueux. Un seul cas a pour le moment été confirmé. «Le H5N1 continue à circuler dans de nombreux pays où il persiste dans les élevages. Ce n’est pas si surprenant de voir un cas en France, pour peu qu’un animal est été transféré sur le territoire depuis un pays où le virus sévit », explique le Pr François Bricaire, spécialiste mondial des maladies infectieuses et tropicales.

Etant donné la capacité de la maladie à se diffuser rapidement au sein des élevages, deux autres basse-cours de la région ont été mises sous surveillance. Dans ces dernières, le virus ne s'est pas encore déclaré mais après analyses, des anticorps associés à la grippe H5N1 ont été mis en évidence chez les volailles.

 

Surveillance élargie

Le ministère a réagi en activant le plan national d'intervention sanitaire d'urgence. Celui-ci consiste à mettre rapidement en place une zone de protection dans un rayon de 3 Km et de 10 Km autour de l’élevage affecté et à instaurer un processus de surveillance renforcée et élargie des volailles et de la faune sauvage. Les animaux malades ont été abattus.

Le comité national d’orientation de la politique sanitaire animale va par ailleurs se réunir ce jeudi afin de s'assurer que toutes les mesures de protection sont mises en oeuvre. « Il faut être vigilent. Il était indispensable de prendre rapidement toutes ces mesures, en fermant le périmètre et en abattant les animaux malades pour circonscrire l’épidémie, comme pour un incendie », note le Pr Bricaire.

 

Une transmission peu probable

La grippe H5N1 est une infection due à un virus de la famille des Orthomyxoviridae. C’est une maladie animale, mais qui peut occasionnellement toucher l’homme. Toutefois, le ministère de l’Agriculture demande de ne pas céder à la panique. Malgré ce nouveau cas, les risques pour l’homme sont minimes, dans la mesure où la contamination ne peut se faire que lors de contacts prolongés avec les volailles, dans des espaces confinés.

« Les cas de grippe aviaire sont rares, le risque de transmission à l’homme est peu probable », confirme le Pr Bricaire. Comme il l'explique, les hommes sont beaucoup moins réceptifs que les oiseaux aux virus de type H5, et sont plus touchés par ceux de type H1, H2 et H3. A moins que le virus H5N1 connaisse de grandes mutations prochainement, les cas de grippe aviaire chez l'homme resteront rares.

Le ministère de l'Agriculture rappelle par ailleurs que la consommation de viande ou d’œufs n’est pas dangereuse. Et surtout, la grippe H5N1 ne peut être transmise d’un homme à l’autre.

 

Tout sur la grippe H5N1

La grippe H5N1 est une type de grippe aviaire particulièrement contagieux pour les volailles. Elle peut en fait toucher presque toutes les espèces d’oiseaux d’élevage, mais aussi d'oiseaux sauvages.

 

Les symptômes : Chez les oiseaux, la maladie se caractérise par une diminution de l’appétit et de la ponte d’œufs, ainsi que par des taux de mortalité très importants. Pour les hommes, elle se manifeste comme une grippe classique, qui peut rapidement dégénérer et entrainer le décès en absence de traitement, en raison des problèmes respiratoires qu’elle provoque. Des tests de diagnostic existent, et permettent de prendre rapidement des mesures d’urgence, notamment en abattant les animaux atteints.

 

Transmission à l’homme : Depuis 2004 de nombreux cas ont été observés en Asie. Toutefois les risques ne sont pas élevés. Seules les personnes qui sont en contact étroits, répétés et de longue durée avec les animaux infectés courent véritablement un risque. Ils peuvent être contaminés après avoir touché des déjections animales ou des plumes et poussières souillées. La  transmission peut aussi se faire par voie aérienne, à travers les sécrétions respiratoires des animaux. En aucun cas un homme malade ne pourra transmettre la grippe à un autre.

 

Comment se soigner : Il n’y a pas pour l’homme de traitement spécifique, mais des médicaments pour soigner les symptômes peuvent être donnés. Des traitements anti-viraux, connu sous le nom de Tamiflu, peuvent atténuer les effets de la maladie, mais ne sont efficaces que s’ils sont pris dès les deux premiers jours. Enfin, le vaccin conçu pour se protéger de la grippe saisonnière n’est dans ce cas pas efficace. Un vaccin pré-pandémique utilisé en Asie peut être recommandé pour le personnel de santé et ceux en contact avec les élevages.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité