Publicité

QUESTION D'ACTU

Marketing

Alcool : pourquoi James Bond boit-il autant ?

Alors que la consommation d'alcool de James Bond ne cesse de croître au gré de ses aventures, certains avancent l'hypothèse d'une présence accrue des sponsors. 

Alcool : pourquoi James Bond boit-il autant ?

  • Publié 11.11.2015 à 06h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour sa prochaine mission, James Bond va encore s’imbiber d’alcool. Alors que le très attendu « Spectre » s’apprête à crever l’écran des cinémas français ce mercredi, des inquiétudes pèsent sur la santé du célèbre espion britannique.

Car James Bond a la main lourde, et les choses ne s’arrangent guère. En effet, au gré de ses aventures, sa consommation d’alcool en tout genre ne cesse d’augmenter. A ses débuts, il s’en tenait encore à quelques « Vesper Martini », l’authentique cocktail de 007 dont la recette a été immortalisée dans Casino Royale.

Mais rapidement, son goût prononcé pour l’eau-de-vie a pris le dessus. Le « Vodka Martini » est devenu indissociable du personnage, qui ingèrerait jusqu’à 92 unités d'alcool hebdomadaires – soit quatre fois plus que les recommandations en vigueur – selon une étude très sérieuse publiée dans le prestigieux British Medical Journal.



Mais pourquoi boit-il autant ?

Ces mêmes travaux soulignent que l’agent secret aurait particulièrement tendance à boire au cours de ses missions, lorsqu’il est au service de sa gracieuse Majesté. Faut-il y voir la marque d’un emploi trop stressant, alors que les études scientifiques ne cessent de mettre en exergue le lien entre milieu professionnel et émergence de conduites addictives ?

Pas sûr. Car après tout, n’est pas 007 qui veut, et l’on peut décemment imaginer que l’espion a développé une forte résistance au stress à travers les différents périls auxquels il a survécu. L’hypothèse d’une consommation en forme d’exutoire ne tient pas la route.

Le poids des sponsors

En fait, il faudrait plutôt voir dans cette remarquable descente la main des sponsors, et la place croissante qu’ont les alcooliers au sein des films tirés des romans de Ian Fleming. C’est en tout cas l’avis du magazine The Grocer, spécialisé en marketing, qui note qu’aucun James Bond n’a autant bu que celui qui l’incarne actuellement, Daniel Craig.

C’est aussi l’avis de Jean-Pierre Couteron, président de Fédération Addiction. « Le prochain film va glorifier la vodka Belvedere, alors qu’historiquement, l’agent secret n’en boit pas, c’est plutôt du Martini… », déplore-t-il. La marque a d’ailleurs bien compris l’intérêt de s’associer à 007, elle qui a spécialement fait estampiller ses bouteilles.

Plusieurs marques d’alcool sont ainsi représentées dans les séquences de « Spectre ». Le site Eater.com les a relevées. Sur son chemin, James Bond croise à trois reprises une bouteille de champagne Bollinger. A l’intérieur de son appartement, il se sert un verre de Scotch Macallan, 18 ans d’âge. Enfin, dans un luxueux wagon-restaurant, le Dr Madeleine Swann (Léa Seydoux) passe à côté d’un Château Angélus Premier Grand Cru Classé Saint-Émilion (année  2005), fortuitement posé sur une table.

Cocktail, spiritueux, vins… James Bond ne se refuse vraiment rien. Doit-on s’en étonner, de la part de l’acteur principal d’une pub Heineken ?

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité