Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport et sédentarité

Movember déclare la guerre à l'inactivité

La campagne Movember qui s'ouvre met l'accent sur l'inactivité des hommes, qui peut augmenter le risque de développer certaines maladies, dont les cancers masculins.

Movember déclare la guerre à l'inactivité Arne Dedert/AP/SIPA

  • Publié 04.11.2015 à 17h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Cette année, on bouge pour Movember ! La célèbre campagne du mois de novembre, qui vise à sensibiliser l’opinion publique sur la santé masculine, met particulièrement l’accent cette année sur le problème d’inactivité chez les hommes. En France, moins d’un homme sur deux pratique le sport de manière régulière. Or, cette sédentarité peut être à l’origine de maladies graves, notamment des pathologies cardiovasculaires, des cancers ou de l’obésité.

Movember s’est fait connaître grâce aux moustaches que ses participants se laissent pousser, afin d’apporter leur soutien aux malades. Toutefois, cette année, hommes et femmes pourront participer différemment, en relevant un défi sportif dénommé « Move » justement pour remédier au manque d’activité. Il s’agit de pratiquer une activité physique tous les jours, jusqu’à la fin du mois de novembre.

 

Un défi sportif

Pour les organisateurs, l’idée est de lutter contre les maux qui affectent les hommes, notamment les cancers des testicules et de la prostate, en faisant la promotion de gestes simples à réaliser. Ne pas bouger constitue un vrai risque pour la santé des hommes sur le long terme.

Les instigateurs de ces opérations espèrent bien récolter des fonds pour financer des projets simples qui encouragent les hommes à bouger différemment, au-delà des activités traditionnelles. 
Mark Leruste, responsable de Movember France, contacté par PourquoiDocteur, explique que la campagne doit aussi financer des recherches innovantes, visant à mieux comprendre les risques liés à l’activité physique.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité