Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport intermédiaire de la Mildeca

Stupéfiants : les Français dépensent 36 euros par an en moyenne

Le premier rapport intermédiaire du plan de lutte contre les drogues dévoile un marché compétitif et lucratif. Les Français dépensent 36 euros en moyenne par an pour leur consommation.

Stupéfiants : les Français dépensent 36 euros par an en moyenne CARO FOTOS/SIPA

  • Publié 04.11.2015 à 12h03
  • |
  • |
  • |
  • |


36 euros, c’est le montant dépensé en moyenne par chaque Français pour l’achat… de stupéfiants. Un résultat dévoilé par le rapport intermédiaire publié dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues 2013-17 et commandé par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca).

D'après les spécialistes de l'Institut National des hautes études de la sécurité et de la justice qui l'ont écrit, le chiffre d’affaires obtenu grâce aux ventes de stupéfiants s’élève par ailleurs à 2,3 milliards d’euros en 2010.

 

Le cannabis roi

Le cannabis est incontestablement la drogue la plus populaire en France. Cela n'a pas changé depuis 2005. La ministre de la santé, Marisol Touraine, a rappelé une fois de plus son opposition à sa légalisation dans une interview accordée au journal Le Monde, afin de ne pas « banaliser sa consommation ».

En 2010, les ventes de cannabis représentent 48 % du chiffre d’affaires global du marché des drogues, et un volume de ventes estimé à 154 tonnes. En cinq ans, ce chiffre d’affaires a considérablement augmenté, passant de 832 à 1 117 millions. Les experts estiment que cette évolution n’est pas due à une augmentation de la consommation mais plutôt à une envolée des prix.

Toutefois, cette hausse des prix est compensée par la diminution du ratio prix/pureté. Ainsi, la même quantité de drogue contient plus de THC, la substance active du cannabis, en 2010 qu’en 2005. A l’origine de ce phénomène, un marché plus compétitif, notamment en raison de la mise en concurrence de l’herbe et de la résine par les producteurs européens et ceux du Maghreb.

 

Autres drogues

Cette domination du cannabis sur le marché pourrait diminuer au profit de la cocaïne. Le rapport intermédiaire souligne que 15 tonnes auraient été consommées en France en 2010, et le chiffre d’affaires lié à ces ventes représenterait 38 % du marché.

La consommation d’autres drogues est aussi en augmentation, notamment l’héroïne qui fait son grand retour, mais elle est concurrencée par les « Médicaments de Substitution aux Opiacés » (MSO) qui limitent son expansion. Les drogues de synthèse semblent en revanche peu établies sur le marché français, en comparaison aux autres pays européens.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité