Publicité

QUESTION D'ACTU

Une chimère

Jumeaux : un père biologique est aussi l'oncle de son fils

Comment être à la fois le père biologique et l'oncle de son fils. Ce mystère appelé "chimère" a interpellé l'ensemble de la communauté scientifique récemment aux Etats-Unis.

Jumeaux : un père biologique est aussi l'oncle de son fils SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 03.11.2015 à 20h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux Etats-Unis, un homme vient de découvrir qu'il est le père mais aussi l'oncle de son fils ! Dans cette histoire fascinante racontée par le site IFLscience, tout commence lorsqu'un couple américain peine à concevoir son deuxième enfant. Il décide de recourir au service d'une clinique spécialisée dans la procréation médicalement assistée.

Jusque-là, que des bonnes nouvelles. Après une fécondation in vitro et une insémination artificielle, la femme de cet homme tombe enceinte. Elle met au monde neuf mois plus tard un petit garçon en bonne santé. Sauf que les médecins s'aperçoivent que cet enfant ne partage aucun des groupes sanguins de ses parents. Une chose anormale pour ces médecins qui savent comment vérifier une filiation avec les groupes sanguins (Source : EXPERTADN.FR).

Une chimère

Du fait de ces suspicions, un premier test de paternité est réalisé. Et les résultats sont sans appel, l’homme n’est pas le père de l’enfant. C’est au bout du troisième test de paternité que les praticiens découvrent que l’homme est en fait l’oncle de l’enfant. 
Contre toute attente, des vérifications poussées ont en effet montré qu’au tout début de sa vie in utero, le papa de l’enfant a eu un jumeau. Cependant, cet embryon ne se serait pas développé, et a même été absorbé par le seul organisme viable qui est celui dde son frère.

Au final, cette mutation survenue au cours des premiers jours de la grossesse était totalement passée inaperçue jusqu’à ce que le matériel génétique de ce jumeau resurgisse des années plus tard.
Face à cette histoire inédite, les scientifiques américains concluent que le père du bébé possède donc aujourd'hui deux ADN, le sien et celui de son frère jumeau transmis  au moment de la conception de son fils.

Un phénomène très rare mais connu des généticiens sous le nom de "chimère", rapporte le site SciencePost, qui relaye même une infographie pour l'expliquer.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité