Publicité

QUESTION D'ACTU

Le chien de Karin Gibson a détecté son cancer du sein

Au Royaume-Uni, à Hilsea, Karin Gibson a été sauvée par son chien. A force de renifler son sein droit, son labrador a su lui faire comprendre qu'elle souffrait d'un cancer du sein. 

Le chien de Karin Gibson a détecté son cancer du sein Capture d'écran Twitter

  • Publié 05.10.2015 à 18h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Après Milou (Tintin), Rantanplan (Lucky Luke), ou encore le cocker anglais Bill (Boule et Bill), les enfants ont peut-être trouvé leur nouvel héros canin. Il s'agit d'un labrador noir nommé « Paddy » qui sait diagnostiquer les cancers. Il a même sauvé le vie de Karin Gibson, une Britannique de 62 ans résidant dans le district d'Hilsea à Portsmouth (sud de l'Angleterre).

Un cancer du sein du sein détecté 

Dans cette histoire, tout commence lorsque la sexagénaire rentre chez elle après quelques jours de vacances. La retraitée est accueillie par son compagnon, en pleine forme, qui lui fait une véritable fête.
Dans un entretien qu'elle a accordé à BBC News, elle raconte : « Il était comme une colle forte. Il me sautait dessus, sentait mon haleine, me regardait dans les yeux, et se frottait sans cesse contre ma poitrine ».
Cette fixation peu habituelle du chien pour ses courbes galbées attire justement son attention. Si bien que Karin Gibson se décide finalement à consulter un médecin deux semaines plus tard. Et là les examens sont sans appel : ils révèlent la présence d’une tumeur. Karin Gibson est en fait atteinte d’un cancer du sein droit à l’endroit même que son chien reniflait avec insistance.

Un odorat extrêmement développé

Grâce à un dépistage précoce, la sexagénaire a pu être rapidement prise en charge par les médecins et éviter la chimiothérapie. Karin Gibson a été opérée jeudi dernier. Les médecins anglais espèrent même sa guérison après quelques séances de radiothérapie.
Cette histoire n'est pas sans rappeler celle d'un autre labrador Daisy qui avait  découvert des cancers chez 551 patients, avec un pourcentage de réussite impressionnant de 93 %.
En effet, grâce à leur odorat extrêmement développé (environ 100 000 fois plus puissant que celui de l’homme), les chiens renifleurs sont capables de flairer certains cancers. Pour celui de la prostate par exemple, ceux-ci s’avèrent encore plus efficaces que les tests actuels, d'après un récent essai britannique

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité