Publicité

QUESTION D'ACTU

Coeur artificiel autonome

Carmat : le troisième patient implanté est rentré chez lui

Le troisième patient implanté avec un cœur artificiel autonome est rentré à son domicile, a annoncé la société Carmat en fin de journée. Il avait été opéré le 8 avril dernier.

Carmat : le troisième patient implanté est rentré chez lui BRINON/AP/SIPA

  • Publié 03.09.2015 à 21h20
  • |
  • Mise à jour le 04.09.2015 à 00h05
  • |
  • |
  • |


« Nous sommes ravis que le 3e patient qui a reçu le cœur CARMAT ait pu rejoindre son domicile dans de bonnes conditions », a annoncé Marcello Conviti, directeur général de la société CARMAT, dans un court communiqué de presse publié ce lundi. Le patient, en insuffisance cardiaque terminale, avait été opéré le 8 avril dernier à l'Hôpital européen Georges-Pompidou - Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

5 mois de rééducation

Récemment, l'équipe du Pr Alain Carpentier avait publié un article dans la revue médicale The Lancet pour fournir les données cliniques concernant les deux premières implantations, qui s'étaient soldées par le décès des patients, après 74 jours pour la première et près de 9 mois pour la seconde. Dans cette publication, les chercheurs évoquaient ce troisième patient, précisant simplement qu'il était en cours de rééducation. Interviewé par Pourquoidocteur, le Pr Christian Latrémouille, chirurgien qui a participé aux implantations, estimait alors que le patient était « presque sorti de la maladie de l’insuffisance cardiaque ».

Ce troisième patient a effectué cette longue rééducation au sein des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, dans « sa région d'origine », précise le communiqué. Aucun autre détail ne sera rendu public pour l'instant, et la société Carmat insiste sur le fait que « le patient demande expressément que la confidentialité de son identité soit maintenue, et que sa vie privée soit strictement respectée ».

L’étude de faisabilité autorisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) prévoyait quatre implantations, une dernière pourrait donc être réalisée prochainement. « Nous implantons avec prudence, et quand nous faisons un pas en avant, c'est que nous sommes sûrs de le faire, avait indiqué le Pr Latrémouille en juillet dernier. Nous prendrons le temps nécessaire entre la troisième et la quatrième implantation, explique le médecin. Nous implanterons dès que nous le pourrons. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité