Publicité

QUESTION D'ACTU

Dengue et chikungunya

Moustique tigre : la menace ne faiblit pas

Du 1er mai au 21 août, 57 cas importés de dengue et 16 cas importés de chikungunya, de zones où circule le virus, ont été confirmés par l'InVS.

Moustique tigre : la menace ne faiblit pas Département et année d'implantation du vecteur Aedes albopictus en Métropole (source : InVs)

  • Publié 27.08.2015 à 10h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon le dernier bulletin de l'Institut national de Veille Sanitaire (InVS) publié ce mercredi, la menace liée au moustique tigre ne faiblit pas dans l'Hexagone. L'insecte, désormais implanté et actif dans 7 régions de la métropole, est à l'origine de 57 cas importés de dengue et 17 cas importés de chikungunya confirmés. Tous proviennent d'une zone où circule le virus (Les Antillles par exemple).

Deux cas autochtones de dengue ont, par ailleurs, été confirmés, à Nîmes dans le Gard (30). Il s'agit d'une personne qui a contracté la maladie en métropole et n'a pas voyagé dans une zone où circule le virus dans les 15 jours précédents.

Et c'est justement ce type de cas qui inquiète les autorités sanitaires, comme l'expliquait un récent Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Cette menace a d'ailleurs conduit l'InVS à inviter la population à participer à la surveillance sanitaire du moustique tigre.

Source : InVS 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité