Publicité

QUESTION D'ACTU

Recommandations sanitaires

Ozone : Airparif s'attend à des pics de pollution

Les prévisions des prochains jours d'Airparif laissent craindre qu’un épisode de pollution à l'ozone de grande ampleur vienne s’ajouter à la canicule. 

Ozone : Airparif s'attend à des pics de pollution HOUPLINE RENARD/SIPA

  • Publié 01.07.2015 à 12h50
  • |
  • Mise à jour le 01.07.2015 à 15h22
  • |
  • |
  • |


Attention, en plus de l'épisode de canicule sur toute la France, les Franciliens devront affronter une autre menace. Un pic de pollution de l'air en Ile-de-France est prévu pour le polluant ozone ce mercredi et jeudi. Des concentrations d’ozone supérieures au seuil d’information et de recommandations pour l’ozone (180 µg/m3 en moyenne sur une heure) impactent actuellement la région, déclenchant de facto le premier seuil de la procédure d’information et d’alerte d'Airparif (plus 100 km² de la région Île-de-France concernés et plus de 10 % de la population d'un département).
Il comprend des actions d'information de la population, des recommandations sanitaires aux catégories particulièrement sensibles en cas d'exposition de courte durée, ainsi que des recommandations et des mesures visant à réduire certaines des émissions polluantes, comme la recommandation faite par les autorités aux conducteurs de véhicules à moteur de limiter leur vitesse.

 

La crainte d'un épisode de grande ampleur

Pour expliquer cette situation, le réseau de surveillance de la qualité de l'air en région signale que « ces niveaux sont dus aux émissions de polluants issus de l’activité humaine et de sources naturelles et aux conditions météorologiques qui favorisent la transformation de ces polluants : l’ozone est un polluant estival dit "secondaire", dont la formation nécessite un ensoleillement et des températures importantes qui permettent la combinaison des oxydes d’azote et des composés organiques volatils émis par l’agglomération parisienne ». Et pour le reste de la semaine, l'association n'est guère plus optimiste : « Les prévisions des prochains jours laissent craindre qu’un épisode de plus grande ampleur ne vienne s’ajouter à cet épisode local, et ne le fasse perdurer ».

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Le plan antipollution d'Anne Hidalgo 

Alors, pour rassurer les Parisiens, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a rappelé ce matin sur Europe1 qu'est entré en vigueur ce mercredi le premier volet du plan antipollution de la capitale. Les bus, cars et poids lourds les plus anciens (immatriculés avant le 1er octobre 2001) ne pourront plus rouler entre 8 et 20 heures dans Paris intra-muros. 
Et au 1er juillet 2016, l’interdiction de circulation s’appliquera aussi durant la semaine aux camionnettes et véhicules particuliers diesel de classe 1 (antérieurs à 1997) ainsi qu’aux deux-roues motorisés antérieurs au 31 mai 2000. La mairie a pour objectif d'interdire complètement le diesel dans la capitale d'ici 2020.
Des aides financières inciteront les particuliers à acquérir des véhicules électriques ou à prendre les transports en commun. Le nombre de pistes cyclables sera également doublé et un réseau Express vélo sera mis en place.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité