Publicité

QUESTION D'ACTU

Angine, bleus, insuffisance cardiaque

Santé : naître en mai semble plus bénéfique qu'en octobre

Les enfants nés en septembre, octobre et novembre contractent plus de maladies que ceux nés en mai, d'après une étude.

Santé : naître en mai semble plus bénéfique qu'en octobre Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

  • Publié 13.06.2015 à 08h41
  • |
  • Mise à jour le 13.06.2015 à 16h06
  • |
  • |
  • |


Voilà une nouvelle qui devrait ravir le prince William et la duchesse de Cambridge, jeunes parents de la petite Charlotte : mieux vaut naître en mai qu’en octobre. 55 maladies sont liées au mois de naissance, d’après une étude de l’université Columbia (New York, Etats-Unis). Ses auteurs publient les résultats dans le Journal of American Medical Informatics Association. Selon la période de l’année, les risques de maladie varient totalement.

Un modèle mathématique a passé à la loupe les dossiers médicaux de 749 000 personnes nées entre 1900 et 2000 à New York. Sur les 1 668 maladies examinées, 55 sont bien liées au mois de naissance. Elles vont de la simple angine à l’insuffisance cardiaque congestive, en passant par les maladies vénériennes et les bleus.

Dans l’ensemble, les enfants nés en mai et en juillet sont plutôt protégés. Ceux qui ont vu le jour au début de l’automne (septembre, octobre, novembre), en revanche, sont plus à risque de maladie. Mais les différentes maladies n’ont pas la même influence selon le mois de naissance : si elles sont cardiovasculaires, elles touchent plutôt les personnes nées en mars-avril. Les troubles respiratoires sont plus fréquents chez les enfants d’octobre-novembre, ceux de la reproduction ou neurologiques en novembre.


Dr. Nick Tatonetti/Columbia University Medical Center

« Il ne faut pas trop s’inquiéter à propos de ces résultats, parce que même si nous avons trouvé des associations significatives, le risque global n’est pas très élevé, souligne le Dr Nicholas Tatonetti, principal auteur de l’étude. Le risque lié au mois de naissance est relativement mineur lorsqu’il est comparé aux variables influençables comme le régime alimentaire ou l’exercice physique. »

D’ailleurs, pour préciser l’influence du mois de naissance sur le risque de maladie, les chercheurs ont prévu de reproduire l’algorithme dans d’autres villes des Etats-Unis.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité