Publicité

QUESTION D'ACTU

Actuelles et anciennes

VirScan : une goutte de sang pour retrouver toutes ses infections virales

Une simple goutte de sang suffit à VirScan pour dévoiler l'historique complet des infections virales, qu'elles soient actuelles ou anciennes, d'un patient. 

VirScan : une goutte de sang pour retrouver toutes ses infections virales WIDMANN PETER/TPH/SIPA

  • Publié 05.06.2015 à 18h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Grâce à une seule goutte de sang, un dispositif bon marché, VirScan, est capable de détecter les infections virales présentes, mais aussi passées. Cette méthode, mise au point par l’Institut médical Howard Hughes (HHMI), est présentée dans la prestigieuse revue Science ce jeudi.

« Nous avons développé une technique de dépistage qui, en analysant le sang de patients, peut remonter dans le temps pour révéler leur "histoire virale", explique Stephen Elledge, chercheur au HHMI et responsable du projet. En deux ou trois jours et pour 25 euros environ, VirScan est capable d’identifier plus de 200 virus différents simultanément, contrairement aux tests actuels qui détectent un seul virus à la fois. Et « il s’avère que le test fonctionne très bien. Il détecte les virus dans 95 % des cas et ne donne aucun faux-positif », affirme le professeur de génétique à l'école de médecine d'Harvard.

Au moins 10 virus dans une vie

Le principe de ce test repose sur la reconnaissance d’un antigène viral par un anticorps spécifique. Ainsi, si le sang d’un patient contient des anticorps dirigés vers les virus testés, cela signifie que la personne a déjà été infectée. 

Pour vérifier la faisabilité du test, les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang chez 569 personnes aux Etats-Unis, Afrique du Sud, Thaïlande et Pérou. Certaines étaient porteuses du VIH ou du virus de l’hépatite C. D’après les résultats, la plupart de ces volontaires avaient été infectés par au moins 10 virus au cours de leur vie. Les plus courants étant l’herpès, les entérovirus ou encore les virus de la grippe.


Viral History in a Drop of Blood from Harvard Medical School on Vimeo.

Pistes pour de nouveaux vaccins

En outre, les auteurs ont noté qu’une grande majorité de persommes avait produit des antigènes très similaires alors qu’ils s’attendaient à observer une grande diversité. Cette homogénéité de réponses face à une même infection suggère de nouvelles pistes de vaccins.

Pour l’équipe de recherche, la méthode VirScan se présente comme une alternative efficace aux tests actuels. Elle pourrait également être utilisée pour détecter des bactéries, des champignons ou d’autres pathogènes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité