Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les 40-70 ans

Ubble calcule votre risque de décéder dans les cinq ans

Mis au point par des scientifiques suédois, le calculateur Ubble serait capable de prévoir la mort d'un individu dans les cinq années à venir.

Ubble calcule votre risque de décéder dans les cinq ans ubble.co.uk

  • Publié 06.06.2015 à 07h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Connaître le moment exact de son décès peut être terrifiant et bénéfique à la fois. Des chercheurs suédois, membres du Karolinska Institut de Stockholm, ont mis au point un questionnaire capable de prédire si un individu, âgé de 40 à 70 ans, présente un risque de décéder dans les cinq années à venir. Baptisé Ubble, le questionnaire est composé d'une dizaine d’items concernant de près ou de loin la vie quotidienne d’un individu. Ce score pourrait aider les médecins à agir précocement et à personnaliser les traitements.


Un questionnaire pointu

Le questionnaire se divise en deux parties distinctes. Premièrement, Ubble interroge sur le quotidien : le nombre de personnes qui vivent sous le même toit que l’individu, le nombre de véhicules d’un ménage, la vitesse à laquelle on marche ainsi que la corpulence et certaines habitudes alimentaires. Deuxièmement, les maladies et les risques sanitaires de la personne sont passés en revue. Il est notamment demandé si les dernières visites médicales ont révélé une anomalie de santé ou si la personne a été touchée par un traumatisme potentiellement marquant récemment (décès, divorce…).  

Selon les chercheurs à l’origine de ce test, le but n’est pas de faire peur gratuitement, sans apporter de solution. Ils expliquent dans leur article publié dans le Lancet qu’Ubble permet « d’identifier les patients potentiellement à risques ». Connaissant le diagnostic, les patients pourront ainsi consulter précocement un médecin. De plus, ce test a l’avantage d’être extrêmement rapide par rapport à la batterie de tests normalement utilisée. Ubble est disponible gratuitement sur internet et le diagnostic peut être consulté en ligne.


Une marge d'erreur encore conséquente

La formule mathématique utilisée pour calculer le risque de décès a été établie à partir du suivi de 500 000 Britanniques âgés de 40 à 70 ans, qui participent à la UK Biobank. Malgré tout, il subsite une marge d’erreur assez conséquente, selon les auteurs, qui soulignent aussi que l'algorithme ne prend pas toujours en compte le hasard.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité