Publicité

QUESTION D'ACTU

Trop peu de lits à l’hôpital

Royaume-Uni : 20 000 opérations ont été annulées en 3 mois

L’Angleterre bat un triste record. Les hôpitaux de la nation ont déprogrammé plus de 20 000 opérations à cause du manque de lits. Le pire bilan depuis 10 ans.

Royaume-Uni : 20 000 opérations ont été annulées en 3 mois Mark Thomas/REX Shutter/REX/SIPA

  • Publié 17.05.2015 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Au Royaume-Uni, la crise du système de santé s’enlise. Les hôpitaux d’Angleterre ont atteint le plus haut nombre d’opérations déprogrammées à la dernière minute depuis 10 ans. Les motifs de ces annulations n’est pas médical : le faible nombre de lits disponibles est au cœur du problème.

Entre le 1e janvier et le 31 mars 2015, près de 20 500 interventions ont été déprogrammées en Angleterre. Un chiffre jamais atteint depuis 10 ans. Mais il signe surtout une hausse de 15 % par rapport au même trimestre sur l’année 2014. Ces annulations représentent une petite part de l’activité à l’hôpital.

C’est plutôt le profil de ces annulations qui inquiète la société britannique. Lorsqu’une intervention est déprogrammée, l’hôpital doit proposer une nouvelle date dans les 28 jours. Dans le cas contraire, il finance une prise en charge à la date et dans l’établissement choisi par le patient. Mais 8,7 % des patients n’ont pas été traités dans ce délai. C’est le double par rapport à l’année précédente.
Preuve que les lits se font rares en Angleterre : le nombre de patients qui ont attendu sur un brancard. Ils étaient plus de 6 500 à avoir patienté dans un couloir entre 4 et 12 heures. Un nombre encore une fois en hausse par rapport au premier trimestre 2014.

Malgré ces données alarmantes, le Service de santé britannique (NHS) relativise. « Le niveau d’annulations de ce trimestre reste bas compte tenu des millions d’interventions pratiquées dans le NHS chaque année, et du niveau de demande sans précédent qui a été observé dans tout le système de santé cet hiver », a déclaré un porte-parole. Les opposants du gouvernement, eux, y voient un signe supplémentaire du déclin du NHS.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité