Publicité

QUESTION D'ACTU

E-cigarette à la nicotine

Vapotage passif : toxique pour la santé

L’exposition à la fumée de la e-cigarette serait aussi toxique que celle liée à la fumée de la cigarette papier. En cause : la présence de nicotine.

Vapotage passif : toxique pour la santé Jane Mingay/REX/REX/SIPA

  • Publié 16.04.2015 à 11h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Le vapotage passif est toxique. Telle est la conclusion d’un rapport publié mardi par l’Institut de Santé Publique de Norvège, qui conteste la prétendue innocuité des cigarettes électroniques contenant de la nicotine.

Impact cardiovasculaire, addiction…

Selon les auteurs de ces travaux, qui ont passé en revue la littérature sur le sujet, la nicotine de la cigarette électronique est aussi dangereuse pour l'entourage d'un fumeur que celle contenue dans la cigarette papier. Ainsi, au même titre que le tabagisme passif, le vapotage passif pourrait affecter le système cardiovasculaire, avoir des effets stimulants et générer un effet de dépendance.

« Les niveaux de nicotine ambiants en cas d'exposition passive à l'aérosol de cigarettes électroniques peuvent déboucher sur des niveaux de nicotine dans le sang à peu près aussi élevés que chez un fumeur passif de cigarettes classiques », souligne l'organisme norvégien.

En d’autres termes, « cela signifie que des effets nicotiniques nocifs similaires peuvent être attendus en cas d'exposition passive aux cigarettes électroniques comme en cas d'exposition passive aux cigarettes habituelles ».

Effets inconnus à long terme

Ce rapport a été commandé par le gouvernement norvégien, qui réfléchit à une législation sur les cigarettes électriques. En effet, la production, l'importation et la commercialisation des vapoteuses est aujourd’hui interdite sur le territoire scandinave, mais il est fort aisé de s’en procurer sur les sites Internet.

Ces nouvelles conclusions ne devraient pas inciter la Norvège à assouplir sa réglementation, même si les auteurs du rapport insistent sur l’intérêt de la cigarette électronique dans un objectif de sevrage tabagique. De fait, elles contiennent moins de substances nocives que les cigarettes papier. Pour autant, l'Institut de santé publique maintient que ces cigarettes ne sont pas sans risques pour l'utilisateur et que leurs effets sur la santé à long terme sont encore largement méconnus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité